mardi 25 février 2014

Tom Brosseau




Tom Brosseau était un élément important du label Fat-Cat, jusqu'en 2009 où il disparut de l'auberge, mais aussi des bacs. Invisible jusqu'à l'oublier, comme quoi je devrais pas me laisser embarquer comme ça dans l'inattention, il aurait fallu que je le note dans mes tablettes pour suivre sa discrétion.

 
Je me suis donc rué sur « Grass Punks » et ce label inconnu CrossBill. Ils appellent ça un Ep, surement parce qu'il dure 28 min. Pourtant, ils sont juste deux aux cordes sèches, lui et Sean Watkins, et nous égrainent neuf pépites intimes, d'une beauté ravageuse, comme un album plein à craquer. Recueillement folk, isolation artistique, du Devendra Banhart, une pièce rare, une matinée blanche et grisouillarde, beau comme un jour qui se lève.
C'est enregistré à la maison, en Californie, y'a du bleu ciel-océan aussi, tout au fond, tout proche de l'horizon.

Tom Brosseau 2014 « Grass Punks » label : cross bill


3 commentaires:

La Rouge a dit…

Merci pour la musika Charlu.

charlu a dit…

De nada Red.. je sais pas si tu vas aimer celui là..ça devrait ;D

J'ai pas balancé Fleetwood, et Notwist/Beck.. on peut écouter ça partout.

Chris a dit…

Merci Charlu!
J'ai pas trop le temps de commenter en ce moment mais je suis toujours ce que tu mets...