samedi 15 février 2014

Oren Ambarchi .. & John Tilbury



Oren Ambarchi est un paysagiste surréaliste musical précieux, le moment et l'endroit exacts où la contemplation devient un miracle. Il suffit juste de se trouver au point de rendez-vous, devant la désolation nocturne urbaine, un endroit reculé, d'où l'on peut entendre les sons qui grondent à quelques terrains vagues de là, un endroit où l'imagination errante croise un monde à demi vivant. Il est même possible que personne ne nous voit, ne se doute d'une présence fantomatique.
« Amulet » est une pièce unique, un endroit isolé duquel on peut tout entendre.

 
Il est absolument nécessaire de mettre le volume légèrement au dessus de la normale, et surtout de rester immobile à saisir ces souffles, des fois qu'ils nous entendent, eux, là-bas, les êtres d'un autre monde, d'une ville d'où l'on vient.


L'année précédente, un autre miracle sonore est sorti chez Touch, « The just Reproach » en duo avec le pianiste paysagiste John Tilbury. Un moment live en Islande, tout air conditionné coupé, juste un alcôve utilisé au plus profond de son silence pour mieux contempler les notes et les effets. Respiration artistique, tonalités, textures, résonance, dans une total minutie, observation millimétrée. Le piano de Tilbury rend le voyage plus humain, même les cordes sont quelquefois triturées, griffées. On s'est rapproché de la ville, pas loin d'ici, un néo-classique ample et profond diffuse. Tout est suspendu, hypnotique et engourdissant.


Oren Ambarchi 2014 « Amulet » label : the tapeworm
Oren Ambarchi & John Tilbury 2013 «  The just reproach » label : touch

4 commentaires:

Rabbit a dit…

J'avais raté le disque avec Tilbury, thanks ! Amulet est un peu austère mais bien hypnotique avec ses percus et drones mystiques.

charlu a dit…

Yes Rab's.. complètement différents les deux albums, deux endroits différents.. que j'adore.

Carl a dit…

Merci mec!

Francky 01 a dit…

Oren Ambarchi est un artiste atypique et fascinant. Une disco gargantuesque, autant en solo qu'avec de nombreuses collaborations. J'avais bien apprécié le très Motorik "Sagittarian Domain" sorti en 2012.
Je ne connaissais pas ces deux œuvres. "Amulet" est très abstraite, dark Ambient, plus austère et complexe d'approche. "The Just Reproach" avec John Tilbury, bien qu'expérimental aussi, est peut être plus mélodique...le coté néo-classique ?? Tu les définis de "paysagiste surréaliste musical". Très juste et pertinent !!
En tout cas, merci pour ces 2 disques dont l'exploration risque de durer longtemps.
A +