jeudi 6 février 2014

Adrian Corker



Adrian Corker fait une pause dans sa filmographie musicale avec « Raise ». Pourtant, ce nouvel opus du minimaliste britannique n'est pas moins cinématographique.
Des cordes, des cuivres et du piano, de l'ambiant néo-classique-jazz ciblé cortex et pâmoison. Une dentelle fine électro ajoute une touche d'expérimentation discrète dans cette excursion imaginaire.

J'ajoute et accumule les paysagistes sonores, un de plus, avec de la lumière encore plus belle, j'écoute en boucle « Raise » pour faire de ma boite crânienne, un cockpit des hauteurs à survoler des nuances extraordinaires.

Adrian Corker 2013 « Raise » label : village vert

6 commentaires:

Sb a dit…

T'enchaines les perles... Heureusement que t'alternes avec du Stevie Wonder... Qui ne-s'use-que-si-l'on-s'en-sert.

charlu a dit…

eh oh.. SW est une perle aussi :D

Cet Adrian Corker est de très haut niveau dans le genre je trouve, je le découvre ici, vais fouiller dans ses BO.

Chris a dit…

Le Village Verte existe encore?
Encore une belle découverte...

Sb a dit…

SW une perle? T'es sûr? Y a pas une date de péremption? J'dois être allergique à celles-là...

AC, Très haut niveau... Sublime si on est dans le bon "mood"... J'suis un peu en manque de harsh et de trucs speed... Pas forcément le bon "mood" donc, mais j'y reviendrais.

charlu a dit…

Yes complètement sûr, même si on a pas tjrs envie de la porter à son cou, c'en est une.

Eh..je suis quasi tjrs dans le mood :D..qq échappées dans la brûlure.. mais très ponctuellement..y'a un SunnO)))) qui vient de sortir, je connais pas encore sa température.. vais tenté.

Sb a dit…

SunnO)))) avec Ulver?
Il me semble très bien... mais sur spoty avec mon systeme hifi ça manque un peu de pêche au niveau du son... Je pense que ça vient de chez moi.