mardi 28 janvier 2014

Damien Jurado 2014



Richard Swift est un cerveau arrangeur habité de quelques gadgets pop et idées musicales merveilleuses. Il est sous le même toit artistique que Damien Jurado depuis un bail et vient de prendre en main son dernier album « Brothers and sisters of eternal son ».
Depuis longtemps ces deux là se connaissent et agrémentent leur discographie respective chez secretly canadian. Le folk Jurado habité par la foi, a laissé libre cours aux idées sonores de Swift, et a laissé l'envergure prendre en charge sa texture, son écriture et sa vision musicale, sans pour autant perdre de sa superbe. Il y a même un mellotron qui lui donne de l'altitude, et la voix de Jurado prends alors des chemins aventureux séduisants.

Ma première nouveauté 2014 met la barre très haute, de la forme sur une très belle intelligence d'écriture, même si j'affecte un goût particulièrement appuyé pour tous ses travaux depuis 1997. C'est une pièce de plus dans son épopée discographique quasiment colossale, teintée ici d'une légère tendance.
Je ne pouvais pas demander mieux comme nouveauté, fracassante.. le pilier Jurado s'acoquine avec l'outsider Swift pour un album qui peut déjà s'inscrire dans l'histoire.... ça y 'est ça me reprend..je danse, en transe sur « Silver Donna »..... soul, pop, folk..chamanique.. parfait.

J'ai découvert Damien Jurado avec son grand virage folk 2003 « Where shall you take me ? »..j'ai reculé dans sa discographie, et depuis j'avance avec lui.


Damien Jurado 2014 «  Brothers and sistrs of eternal son » label : secretly canadian






 
 


13 commentaires:

El Norton a dit…

Sacré disque. J'ai pas encore fait la démarche de reculer très loin dans sa discographie. Prochainement, si j'ai le temps. Jolie chronique au passage !

charlu a dit…

merci Elno .. il avance doucement pépère, avec une caisse de bons disk. Jimmy en a parlé un max y'a peu.

D'ailleurs au passage, je remercie mon Pap's pour ce disk et pour en avoir discuté ensemble.. j'ai surpassé le fait que ses interviews ne parlent que de religion et de foi.. ne comprenant rien aux paroles, j'ai pu m'apercevoir qu'il était bien atteint.
Mais comme dit EchPap..il est pas le seul .. Dylan, Cash, David Eugene Edwards (lui est carrément déglingué), Cave....
Brothers and sisters est un grand disk ... amen :DD

Echiré79 a dit…

Suis content que tu ais dépassé ta légère appréhension Charlu!
Belle chronique pour un bel album.
Merci

Everett W. Gilles a dit…

Hello.
Si je radotais j'écrirais ici aussi que c'est déjà le disque de l'année et que le CD-Bonus est presque meilleur que l'original (lien chez El Norton dans un commentaire). Eels ou Beck pourront peut-être me faire changer d'avis hein, quant à Mulcahy rien n'est prévu cette année...
Concernant les références à la religion chez Jurado (et beaucoup d'autres!) elles sont à prendre à tout un tas de degrés différents, je recommande à ce sujet la ''chronique'' que fait de ce disque Father John Misty, qui est aussi ''Father'' que je suis jockey, ici :
http://secretlycanadian.com/blog/2013/10/album-announce-damien-jurados-brothers-and-sisters-of-the-eternal-son-coming-in-january-watch-the-album-trailer/#more-8766
Et pour finir, j'entends beaucoup citer Swift mais j'ai vu Jurado tout seul, une guitare et même pas de micro l'an dernier, il se débrouille pas mal hein (et aucun discours religieux, loin de là, entre les morceaux)
EWG

charlu a dit…

Yes, il se débrouille très bien..j'ai pas jamais vu sur scène.. mais là l'influence Swift en studio est flagrante... bordel, j'ai chopé le skeud sans les bonus !!!!

Pour la bigoterie du gars, c'est juste la lecture d'une interview "illuminée" qui m'a refroidi.. son selectorama n'est ciblé que par ce critère..mais bon, c'est l'avantage de ne pas comprendre les paroles de chansons :D

Francky 01 a dit…

Magnifique texte, sensible et subtil, pour un disque qui semble l'être tout autant !
J'ai découvert réellement Jurado il y a peu avec les albums : "Water Ave. S" ou "I Break Chairs"....et son magnifique "Maraqopa" (ainsi que ses 3 EP qui l'accompagnent). Un disque à la musique plus apaisée qu'à ses débuts, entre folk, Indie rock et lo-fi où trône le joyau mélodique "Life Away From The Garden".

Il fait très envie ce nouveau LP et sa pochette est terrible.
Pourrais-tu me le dropboxé ??? Merci d'avance !!!
A + amigos

Everett W. Gilles a dit…

Yo Charlu, j'te confirme le Bonus est génial, ne cherche plus :
http://www76.zippyshare.com/v/93607263/file.html
Plus une petite vidéo chez Marius si ça te dit.
Quant à ladite bigoterie, s'il la pratique (ce qui n'est pas si sûr...) il n'en encombre pas les textes de ses chansons je te l'assure.

La Rouge a dit…

C'est excellent. Aérien.

Till a dit…

Hello Charlu

J'ai eu l'occasion de l'écouter plusieurs fois et, sans avoir lu d'interview, je le trouvais franchement mystique. Donc l'histoire de l'interview religio-centrée confirme cette impression.

A part ça, il est complètement psychédélique aussi, il faut être dans la bonne ambiance. Et oui il est bon ce disque, mais je ne suis quand même pas bouleversé comme Everett et toi.

Chris a dit…

Depuis le temps que j'en entends parler...ici ou là...et je ne connais pas...alors merci pour la box!

charlu a dit…

Yes Franky, il y a qq période à lui..le début plus rock, sa grande période lumineuse folk, puis ce nouveau virage "pop".. va devenir un pillier le Damien.

Merci Evrett, j'ai l'impression qu'il est indispensable ce bonus, ça peut faire changer une chronique ça.

Till, c'est vrai qu'une interview peut faire changer une écoute, ou confirmer une onde..ceci dit..du spyché, y'en a aussi :D

De nada p'tite boite..tu vas faire un travelling arrière après.

Jimmy Jimi a dit…

Le genre de disque qui n'a l'air de presque rien, alors qu'il est presque tout. J'espère que c'est suffisamment clair!

Chris a dit…

Je découvre...je ne m'attendais pas à ça...la 1ère écoute est très positive...