jeudi 31 mai 2018

Bertrand Betsch 2018



De bien belles chansons.
Bertrand Betsch m'a toujours fasciné à garder une petite fraîcheur vocale pleine de sourire sourd en coin pour chanter des choses les plus sombres, tristes à tomber. Il faut dire avant tout que mon obédience générale n'est pas à la gaudriole.

Je revenais à Superflu 1997 en parlant de Fontaine Wallace, aussi, à chaque nouvel album du poète mélancolique BB, je fais toujours "la soupe à la grimace" dans un bonheur désespéré. 1997 aussi pour ce premier album, épique, culte, cellulaire et bouleversant. Ce n'était pas le label Village vert, mais Lithium, ça « Remué ».

C'est un sacré compagnon de route, sa discographie ne lâche en rien, ni personne, surtout pas moi. Ses productions s'accélèrent, depuis 2011 il est là tous les ans. Boite à rythme et petit clavier sont ici, fidèles, sa politique chansonnière bien vissée sur sa voix familière et tremblante. « Tout doux », mon cul, rien ne décélère, tout reste collé à la moiteur cendrée avec la même force, comptines pop, berceuses sombres, c'est le 12 ième album de Bertrand Betsh.

Bertrand Betsch 2018 « Tout Doux » label : microculture

3 commentaires:

Chris a dit…

Oui,il paraît qu'il est bien, pas encore écouté...;)

charlu a dit…

un tout p'tit peu moins sombre que les autres..je trouve ;D

Devant Hantoss a dit…

Bon, ça va, pas trop mélancolique. J'aime bien sa voix doucement perchée. Ils sont pas mal à avoir ce timbre noyé au Perrier menthe: Je pensais aussi à Florent Marchet, Arnaud Fleurent-Didier, Dominique A etc... Chouette