lundi 4 juin 2018

Marie Modiano 2018



« Où est le vent lointain
qui berce les herbes folles ».

Les fossés dansent et les friches chevelues tanguent, toutes ces herbes embellissent nos paysages d'un duvet de fétuques, bromes, bosses et ravines de poacées.
Marie Modiano aussi, embellit notre paysage artistiques depuis pas mal de saisons, livres, disques, c'est une chance d'écouter ses belles chansons de par ici. Sa voix est Gréco/Balibar, « Pauvre Chanson » un trompe l’œil, riches et fraîches elles le sont toutes, pop, jazz, cuivrées, orchestrées, littéraires et chaleureuses.
Il serait fâcheux de passer à côté d'une telle œuvre, absolument discrète, comme c'est coutume par chez nous, cette triste manie de camoufler sans cesse les beaux disques.

Marie Modiano 2018 « Pauvre Chanson » label : nest & sound/PVP


3 commentaires:

Keith Michards a dit…

Je ne connais pas cette charmante personne pleine de talent. Cette vidéo m'incite à en savoir plus

charlu a dit…

Mais grave, tous ses albums sont secrètement bons. J'espère que tu ne vas pas être déçu.

TonTonMusik a dit…

Je suis aussi intéressé par cette voix, donc je vais aller faire un tour sur la toile. Belle découverte Merci.