dimanche 17 juin 2018

Wladimir Anselme 2018



C'est une rechute, impossible de faire cure des chansons de par ici. J'ai replongé de la plus belle des façons avec le retour de Wladimir Anselme qui se débarrasse ici du syndrome du deuxième album.
« Les Heures Courtes » en 2011 est un souvenir artistique merveilleux, de la chanson comme j'aime avec de grands textes. Je bois ses mélodies riches et mélancoliques. Son écriture me laisse bienheureux, comme un passage nuageux qui embellit la grisaille.
« L'esclandre » vient de paraître, c'est un petit régal, pas sûr une fois de plus qu'il en face une sur notre territoire et ailleurs. Je le pose bien au chaud sur ma platine dérisoire, il est court, il tourne en boucle, mes idées rondes sont réconfortées par les chansons amicales douces et ardentes de Wladimir Anselme.

Wladimir Anselme 2018 « L'esclandre » label : le furieux


4 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Toujours de sacrés découvertes avec tes artistes fétiches. Joli choix.

charlu a dit…

Ils sont bien ces p'tits gars du coin, comme des petits airs de relève. Même si moi j'ai l'impression qu'ils sont là depuis longtemps déjà.

Mylène Gauthier a dit…

Les textes sont magnifiques. Merci.

charlu a dit…

Oui, comme le premier que je t''envoie.