dimanche 24 juin 2018

Manic Street Preachers 2018



J'ai une relation bizarre avec les Manic Street Preachers. Ils me collent au casque tout en véhiculant leurs ondes désagréables de power pop bruyante de stade. Coldplay, U2, Simple Minds (que des belles voix..hein Tonio ..:D)... rien n'y fait, je suis accroc aux chansons des gallois. La voix de James Dean Bradfield y est sûrement pour quelque chose, avec la façon de bétonner des mélodies en acier pour des stades dignes de ce nom.
« Know your enemy » en 2001 fut le sublime déclencheur. J'ai même demandé à un pote de passage à Londres de me ramener le puissant « Lifeblood » en 2004, certains albums à l'époque tardaient à sortir sur notre territoire. (Merci Nico).

Les critiques ne sont pas tendres, leur histoire chaotique, c'est bourré de clichés pop d'envergure, mais voilà, moi j'entends « Vivian » et je craque, « International blue » et j'ai la pèche. Je suis addict aux Manics.


Manic Street Preachers 2018 « Resistance is Futile » label : columnia

2 commentaires:

Chris a dit…

Je ne connais pas bien...J'avais acheté un des premiers "The Holy Bible " qui dépote un peu (beaucoup ) et je me suis arrêtée là...je n'y entendais pas la même chose que Magic qui les a beaucoup défendus...je pense qu'aujourd'hui c'est plus mélodique...

charlu a dit…

Oui un peu plus saignant au début?? d'ailleurs je n'y vais plus trop. "Know your enemy" estvraiment mon départ.