mercredi 20 décembre 2017

Lucas Santtana



Il fallait bien cette onde intime de chaleur douce brésilienne pour ventiler, se soigner de cette grisaille suffocante. La fatigue plein les naseaux, la nausée est partout, transports, galeries commerciales, voûte et regards. Les âmes sont flanquées d'obsolescence programmée, c'est Noël.

Douce tranche de quotidien en partance, Lucas Santtana dépose dans nos crânes la chaleur d'un voyage incorporant aux délicates balades acoustiques des prises sonores en interludes, avion, rue, aéroport, plage, restaurant, forêt.. Même sa tempête est chaude et délicieuse.
Lucas nous extirpe, nous emmène avec lui dans ses bagages, avec sa vie dedans et ses chansons attachantes. Dehors le ciel bas sans vie incube nos microbes, rendre toutes ces commissions. Je reste cloîtré chez moi, je ferme les yeux et pars avec Lucas Santtana.

Il est brésilien, il chante depuis 12 ans, son nouveau voyage est proposé chez No Format !

Lucas Santtana 2017 « Modo Avio » label : No Format

5 commentaires:

Sb a dit…

Bien fan également.
Je suis bien content d'avoir découvert d'autres perles brésiliennes cette année. Le dernier en date c'est https://ticodacosta.bandcamp.com/

Keith Michards a dit…

Disque "étrange" qui mêle des plages de sons, divers et variés, et de jolies mélodies toutes douces. On aurait préféré plus de chansons, parce que la demoiselle a vraiment une très belle voix

Echiré79 a dit…

Musicalement et vocalement très beau.
Magnifiques mélodies
Comme Keith, je suis plus réservé sur les plages bruits/paroles qui coupent un peu la continuité de l'album.

charlu a dit…

Me suis laissé embarquer par l'ensemble, comme un voyeurisme musical.. un peu concept avec effectivement des morceauw trop courts tellement on voudrait qu'il s'allongent. Ceci dit, sa voix à elle, même quand elle parle ça ne me pose pas de problème ;D

Belle surprise ce Lucas Esb, je vais aller fouiller ce costa..merci

Devant Hantoss a dit…

Haaa le Brésil qui fête le jour de l'an et Noël en été, faut s'y faire, la vie prend de suite un autre sens.
C'est un pays de musique qui me fait regretter souvent mon manque de temps pour écouter les musiques.
Mais c'est bien sympa de nous avoir proposer celui ci, avec sa petite touche d'originalité sans tomber dans la caricature (au passage je me suis tiré les larmes avec "nos" saudade à nous: "Dans mon Ile" de Salvadore et surtout "La Rua Madureira" de Nino)