vendredi 15 décembre 2017

Wilco 96



Lentement des voix nous ont familiarisées avec certaines musiques. Confortablement, celle de Jeff Tweedy installée dans ma mémoire me renvoie à Wilco. Et ça tombe bien, c'est lui qui chante dans ce groupe de Chicago.

Quand Wilco Tweedy interprète son country rock moderne et sensible, je m'installe rassuré à l'idée (comme Johnny:() qu'un bon disque, même si quelquefois légèrement tendu, va passer peinard comme une bonne journée bien grasse à rien foutre, ou presque. Sont pas très répandus les groupes qui nous répandent ainsi.


Wilco c'est une histoire de jeunes blancs-becs qui n'ont jamais cessés d'être meilleurs, des remugles de Uncle Tupelo. Décontractés du banc d'autant plus qu'il s'agit là d'un double album.. et moi les doubles albums j'aime beaucoup. Tellement de choses à dire, même si c'est quasiment le début pour eux. La voix y est pour beaucoup, on est vachement bien quand Wilco diffuse sa country alternative.


« Someone else'song » se permet une virée Cash, Tweedy et sa gratte, comme pour son dernier album solo sorti cette année, coiffé d'un stetson, strictement acoustique, dans la pure tradition.
« Misunderstood » ouvre l'album, Sparklehorses, Eels voire Nourrallah Brothers ont sûrement dû être inspirés.
« Far, far away », « Say you miss you », quand je vous disais que le banc à bascule avait des allures de racoleur.
« Monday » commence comme un « Rebel rebel » pour s'étendre en p'tit rock stonien.
« Forget the flowers » pause country classique avant le lennonien isolé « Red-eyed and blue »
« Kingpin » blues bleu sec.
« Sunken treasure »..la pièce centrale, des airs de plein de choses qui me foutent par terre..........

Jeff Tweedy et Jay Farrar font des miracles, depuis cet incontournable double album des débuts qui sort ces jours-ci en deluxe, je me suis appuyé fortement sur « Yankee Hotel Foxtrot » et « Sly Blue Sky » sans pour autant délaisser les autres disques. 20 ans passés avec Wilco, un nouvel objet important des 90's.

Wilco 1996 « Being There » label : reprise

10 commentaires:

Chris a dit…

Oh il a sorti un album cette année?!
Wilco j'aime bien mais je ne connais pas tout, j'y vais doucement...mais tout ce que tu dis est juste...
Le dernier était pas mal d'ailleurs, j'aime bien la voix aussi, c'est confortable comme musique...

Audrey Songeval a dit…

Je l'ai écouté il y a quelques années, et asses souvent pour en connaitre la musique mais pas assez intimement pour retenir les noms des titres. Donc ta proposition musicale va m'y pousser.

charlu a dit…

Oui, c'est une sessio acoustique "Together at last". La pochette dit tout. Perso je préfère le groupe. Wilco c'est ... Wilco.

Me parle pas des titres Audray, me suis vautré sur Cave avec la cloche.. j'ai un soucis avec les titres, le nom des rues, même dans mon village aux 20 ruelles.. bref.. je sais les trucs mais c'est comme donner un age à qqun. La voix et le son, je suis chez eux.

Tourscher Jonathan a dit…

Que j'aime ce groupe, que je ne suis pourtant pas avec assiduité, mais "Sky Blue Sky" ou "Yankee" que tu cites, mon dieu quels albums ! J'ajoutes "A Ghost Is Born" dans mon panthéon Tweedyien.

Que ça fait du bien mon C!

Devant Hantoss a dit…

Mon souci avec Wilco c'est "At Least that's What You Said" je n'ai jamais pu écouter d'autres chansons, car je cherche encore cette fulgurance à la Neil Young. Du coup, hop, je suis ton jeu de piste pour sortir de cette ornière

Everett W. Gilles a dit…

Ca fait longtemps que je l'avais pas écouté celui-ci, ça fait du bien de s'y remettre.
Je me battrai pas pour convaincre quiconque (c'est pas mon genre ...) mais je guette toujours d'un œil tout ce que fait Tweedy, c'est parce j'avais l'autre fermé que j'ai pas vu son dernier en solo ...
Suis par contre méga-fan de Sukierae, le disque qu'il a fait avec son fils.
Country tu dis ? Arff, Tupelo oui mais Wilco, tu crois vraiment ?

charlu a dit…

Pas trop de fulgurance chez Wilco, à la cool, tranquille, qq petites envolées acides mais pas trop. Bon dosage.
Moins country que Tupelo, mais un peu quand même.. deux ou trois chansons bien du genre..c'est ça qu'est bien. Perso le country pur je m'en lasse vite, faut qu'il soit dilué .. diluent bien je trouve les Wilco.

Till a dit…

Wilko c'est Johnny Wilkinson, je savais pas qu'il avait monté un groupe.
En fait je les ai jamais écoutés, je les ai toujours pris pour un truc pop-rock-mode, comme des Strokes de hall de gare. Et en fait ce serait bien alors ? Je vais tester alors.

charlu a dit…

Tinnn.. Strokes de hall de gare.. t'es un vrai poète Till. Je sais pas quoi te dire, les Strokes c'est à petites doses, ouaih si qqfois, à petite dose, Wilco, c'est assez souvent.. mais j'ai surement loupé un truc.
Ceci dit, les rugbymen qui font du son après les calendriers, j'vois pas le lien :D

Eric Meyer a dit…

Soir', je ne connaissais pas et j'ai pris plaisir à écouter. Merci