lundi 4 décembre 2017

Bark Psychosis



Quel joli nom de groupe, Bark Psychosis. Impossible pour moi de dissocier cette musique à celle de Crescent ou de Bed, un jazz embué de silence, avec en plus des onces de post-rock à peine suggérées et une production « chantilly ».

C'est un trajet urbain engourdissant à travers des panneaux de citée où tout s'allume mollement avec le noir total d'une nuit à observer les notes délicates.

J'ai beau expliquer maintes fois mon malaise quant à la musique des années 80's, je m'aperçois que rares ici sont les albums des 90's, surtout dans sa première moitié. Sûrement celui-ci, avec le recul qu'il m'a fallu pour voir sa lumière, est une pièce maîtresse décennale. Deux albums seulement pour ces anglais de l'Essex, ce premier précieux comme un disque solo de Mark Hollis, et je profite d'une réédition chez Fire pour m'offrir à nouveau et à neuf le son et l'écriture extraordinaires de « Hex ».

Bark Psychosis 1994 « Hex » label : circa circa / 2017 fire records





6 commentaires:

Till a dit…

Tiens je sais pas pourquoi j'ai eu des visions d'ascenseurs tout à coup...

Moi je suis un défenseur acharné des 80's, surtout la première moitié. Il s'est passé plein de trucs passionnants dans ces années-là. Ceux qui pensent le contraire sont soit des vieux cons, soit des jeunes cons. C'est mon avis et je le partage.

Bark Psychosis ? Désolé, dans ton trajet urbain me suis endormi à l'arrière de la caisse, j'ai pas vu les panneaux de cité précités étoussa.

PS : production chantilly, ça doit être hyper indigeste non ?

charlu a dit…

production chantilly, c'est un truc de Dev que j'ai bien aimé.
Pour la 1ère moitié des 80's, je le sais bien qu'il s'est passé une tonne de trucs, j'envie même ceux qui ont pris ça en pleine poire. J'avais 10 ans, peut être qu'en ayant 15 ou 16 ?? Je pense comme toi pourtant je suis définitivement un jeune con.

Le truc qui m'embarque c'est la musique avec derrière comme toile de lin blanc, le silence. Bed, Hollis, Crescent, Radian, The White Birch.. faut fouiller grave pour trouver un support silencieux ds les 80's.

Ceci dit, moi je veux bien avec ce son Bark..lost in the elevator.

Everett W. Gilles a dit…

''Jazz embué de silence'', ah ouais c'est bon ça, surtout si le silence dure !
Sinon rien, j'ai entendu parler de jeunes cons-vieux cons du coup j'me suis dit qu'il fallait que je passe.
(Un jour faudra que je te parle du meilleur disque de 1984 ...)

charlu a dit…

Jean Michel Jarre "Zoolook" ??? nan ?? euh Julien Clerc "aime moi" ?? U2 unforgatable ??... me dis pas que c'est Paulo " Give me regard..." parce que celui là il est assez moyen dans son ensemble.

Eh le jour où je porterai un médaillon avec dessus 1984, je passerai de jeune à vieux con :s

Everett W. Gilles a dit…

T'es de mauvaise foi, c'est un disque que t'as chroniqué ici-même y a pas longtemps !!!
Bon, c'est vrai que t'en as pas dit que du bien ...

charlu a dit…

Ah oui.. nan en fait j'assume pas encore 100%, va falloir du temps, j'ai morflé.