jeudi 30 octobre 2014

Blues Pills



Ton vernis taupe me rend dingue, c'est ce qui te définit ma belle. Combien de temps ne m'as tu pas palpée, pressée le cerveau du bout du doigt ? Ton phanère limé me brûle en dedans, autant que ton indifférence, combien de temps ?
J'ai encore la griffure de ton vernis taupe saupoudré de gingembre, combien de fois il faudra que je te dise de fouiller la terre, que ton museau aille me fouiner la motte ?
Un jour, je te couperai un doigt et je te garderai en moi, ne mets plus de vernis taupe ou je prends les ciseaux.. te garder enfouie, muse suppositoire, viens me chatouiller la gorge auriculaire. Combien de temps ne t'es tu pas faufilée ?
Je suis seul avec mon ampoule sans lumière.
 
Blues Pills 2014 "Blues Pills" label : nuclear blast
 
Imaginez Le Zep d'époque avec Janis à la place de Robert... ou alors Page/Jones avec Beth Hart maintenant....
 avec des remugles de Fleetwood Mac période Green.

5 commentaires:

Devant Hantoss a dit…

Marrant le contraste entre ton écrit psychédélique (Sensuel aussi, cela ne nous échappe pas) avec une musique plutôt frustre et rentre dedans.
Arthur Miller et Marilyn

Tourscher Jonathan a dit…

J'avais chopé le Ep sorti il y a quelques mois avant l'album, c'est plutôt cool!

charlu a dit…

Yes T.. z'ont sorti un paquet de ep avant cet album, tjrs de superbes pochetteset un zic de blues fou psyché.

Dev..voilà, rentre dedans..tu résumes impec ;D
En fait, c'est ou eme fois que ça m'arrive, j'ai un petit texte, un truc depuis qq temps et j'attends la zic, je cherche le disque.. et je suis tombé sur Devil man..et bim.. Ceci dit, l'album est assez "brûlant" je trouve.

Mylène Gauthier a dit…

Le temps s'est arrêtée Ça doit être les pilules bleues. :)

charlu a dit…

Vii, la belette gingembre a un pelage taupe.. le temps ne bouge plus.