dimanche 5 octobre 2014

Bob Carpenter



Le dimanche je fouille dans la caisse de rééditions, pour dénicher de grands disques aux allures dominicales. Le label No-Quarter a décidé de remettre en service « Silent passage », l'unique album de Bob Carpenter sorti en 1975. C'est du country folk, du grand classique invisible bien dépressif apparu en plein milieu de « Blood on the tracks » et « Tonight's the night », ou encore « Born to run », « Zuma », "The hissing of summer lawns", "Still crazy after all these years", « Fandango », « On of these nights »......

De l'orgue, des violons, des chansons sublimes quand on aime Cat Stevens et surtout Gene Clark.
Son chemin, album et sa carrière furent sabotés par quelques employés de la warner, et le poète canadien devait alors voir son chef d'œuvre sombrer dans l'oubli. Il n'est vraiment apparu que 10 ans plus tard.
Devant ce non succès, il se fait alors moine boudhiste à Los Angeles avant de retourner 10 ans après sur ses terres natales, malade et condamné. Il y finira ses jours.

Combien d'albums merveilleux comme celui-là, oubliés quelque part et qui finissent par revenir plus beaux encore.
Pas de bonus, « Silent passage », brut avec un superbe livret sur l'histoire maudite de ce poète canadien, est un petit trésor de country folk lyrique et mélancolique.



Bob Carpenter 1975 « Silent passage » label : no quarter







6 commentaires:

Devant Hantoss a dit…

Bien joué, moi on me dit Gene Clark et j'accours. Pas faux, mais qui a dit que tu fraudulerai? Ces airs nuages noirs accompagnés par ces choeurs féminins.
Touchant avant d'être merveilleux. J'imagine que le bonheur complet est au bout de plus d'une écoute? An tout cas ce fut déjà bon

Francky 01 a dit…

Excellente découverte mon Charlu. Encore un disque oublié et méconnu, enfermé au Purgatoire de la sacro-sainte édition musicale.
1975, année de pas mal de chef d’œuvres (dont certains que tu as cités) qui me tiennent très à cœur (les 2 du Loner, le Dylan..).
Bob Carpenter : quelle sombre destin incroyable, digne d'une fiction ciné (on imagine le film). Et quelle voix, grave et habitée, d'une funeste beauté crépusculaire, tout comme sa musique.
Merci encore.
A +

charlu a dit…

Yes Dev.. Gene Clark aussi pour moi.. ce Bob m'a sauté à la gorge. Un véritable bonheur, confort, bien être etc etc.. malgré le grand état dépressif de l'objet.. on va pas s'en sortir !! :D
Eh eh Franky, je savais que tu allais relever Tonight et Zuma.. j'ai même fait une erreur sur la date de sorti de Tonight un jour ;D.. ce Bob m'a pris tout le week end.. les derniers instants de soleil .. la température estivale qui lutte jusqu'au dernier degré Celsius.. c'est bon, j'adore, et ce disk est sublime.

Carl a dit…

Passé la journée à faire valser les feuilles mortes, foulard serré autour du cou, un noeud dans la gorge. Je rentre et y a ça dans la dropbox.
Et en plus il me reste un peu de rouge.
T'sais que t'es un pote?

Mita Ghoulier a dit…

Réveil difficile, trois heures du mat, pas moyen d'se défaire d'une amertume indicible et bam, ce beau disque qui se distille comme une douce liqueur... merci charlu !!

charlu a dit…

Rhhoo, vous ètes trop mimi.. tout ce que j'aime..c'est fait pour.. valser les feuilles mortes ou chasser les amertume..avec du rouge comme compagnon ;D... si si, je sais qu'il y avait du rouge Mita :o

Vous ètes des potes aussi
Biz