samedi 4 octobre 2014

Alt-j 2014



Je suis complètement bluffé par ce groupe. J'avais omis l'écoute du précédent, ajoutant à retardement « An awesome wave » dans le bilan annuel des meilleurs disques 2012. Je me devais de ne pas manquer celui-là.

« This is all yours » est déroutant, ultra moderne avec une intimité anthracite à foutre des couleurs primaires abîmées partout. Nara.. à peine croyable, quel bonheur de mélancolie travaillée, deux minutes d'intro pour un chant et un violon à étrangler tout amoureux de « I talk tothe wind »
« Garden of England » a une jolie tendresse ancestrale verte tendre quand « Choice kingdom » devient paradisiaque et inquiétant comme une balade de Sébastien Schuller, une messe cosmique et vaporeuse.... « Warm foothills » est bercé par les convections tièdes d'un automne torride... « Pusher » me happe, phagocyté par le murmure pop susurré à la lisière du cerveau.

Il y a même des petits pause tarabiscotée avec ce blues moderne qu'on pourrait imaginer provenir de Syd Barrett.

Puis Nara revient en épilogue, comme une belle histoire d'amour à peine dévoilée. Déjà deux albums et autant de sommets, des allures de chef d'œuvre de pop moderne conceptuelle british. Des allures d'insolence artistique.

Alt-J « This is all yours » label : infectious



2 commentaires:

Francky 01 a dit…

Comme toi, j'ai découvert "An awesome wave", leur premier essai, après coup. Trop de hype, j'étais méfiant. Mais quelle claque ! La sensation de parcourir un album unique, et original. Un sacré kaléidoscope d'influences.
Je l'attendais donc ce successeur. Et d'après les rapides écoutes, je sens que je ne vais pas être déçu.

Alt-J ou l'Art de la Pop Moderne totalement libre et novatrice !!
A +

charlu a dit…

Exact.. il est unique ce disk.. j'en reviens pas.. tu vas pas être déçu.. ils se sont cloîtrés dans une modernité introvertie, une mélancolie moderne qui me plait beaucoup...