mardi 30 septembre 2014

Headphone 2014



« Two Stories High » ça vous dit rien ?
Et le chef d'oeuvre « Work in Progress 1998-200- » sorti en 2002 non plus ?
Pas sûr alors que « Danish Robot Dancers » ne vous parle plus. Et pourtant...

C'est une musique muette extrêmement bavarde, des plages instrumentales difficiles à étiqueter, post quelques chose, Prog machin, math pop, expérimental truc, jazz bidule...je me perds dans leurs méandres architecturés, et je me laisse embarquer par cette cohésion parfaite entre des musiciens au CV impressionnant : Jean Michel PIRES (Married Monk) et Charles H Garabed pour les piliers, puis Benoit Burello (Bed), Marc Sens, Etienne Jaumet, Loriseanberg (Berg Sans Nipple), Etienne Foyer.

L'envergure de la feuille de présence est aussi incroyable que la discrétion de cette collaboration musicale.
Ça se passe par ici, une formidable épopée sonore de rock instrumental qui aurait pu figurer dans le catalogue Thrill Jockey..par exemple.
C'est spacieux, cosmique, cinématographique, musclé, planant, ambiant, dansant, urbain... un disque muet extrêmement bavard.

Ils œuvraient chez Ici d'ailleurs, ils sont maintenant chez les Artisans du disque... et quelle pochette.

Headphone 2014 «  Danish Robot Dancers » label : artisan du disque
 
 
 


2 commentaires:

Chris a dit…

Ah oui, Headphone chez Ici s'Ailleurs? Ca me dit vaguement quelque chose....:)

charlu a dit…

Yes.. bizarre d'ailleurs qu'ils en soient sortis.. Married Monk, Bed et les 2 premiers Headphone y sont.
Aussi, cet album discret est vraiment très bon.