mardi 12 août 2014

Tom Petty 2014



A peine remis du Mojo fulgurant d'un rock made in USA percuté de blues trempé, je me laisse embarquer par l'œil hypnotique de Tom Petty nouveau.
Comment dire, ..une cure de jouvence, un élixir bois bandé qui donne une certaine aisance pour balancer la chanson facile et efficace aux mélodies imparables.
Bon, ok, ça sent la route FM à plein nez, la vitesse cabriolet, la chaleur et la poussière, mais c'est quand même super bon un disque de rock comme celui-là, Tom Petty bien entouré de ses fidèles  heartbreakers envoie pro tranquille, comme on aime.

« Hypnotic eye » est une bande son pour autoroutes, rocades, motel, pub, casque à fredonner et cadencer en plein trafic. Les morceaux s'enchainent, à peine un silence entre chacune d'entre elles, ça roule, ça pulse, c'est bon en lège rock road des grandes avenues.
Vont encore se chier dessus à la rentrée les mecs qui vont découvrir ces grosses nouveautés qui sortent ces jours-ci. Tom Petty, comme avant. Les Ray Ban sont quand même conseillées, et puis il y a quand même des petits moments miraculeux, comme cet étourdissant « Full grown boy », comme pour hurler à la lune XXL.

 
Ce Petty est grand, ce disque estival me colle au mur, tiens, je me remets la face B, un sky cowboy genre « Power drunk » à la ZZ Top qui ponce la trachée. Ah, j'oubliais, à la guitare et à la production, Mike Campbell est toujours là.

Tom Petty aurait pu rester tranquille avec son Mojo encore tout chaud, qui d'ailleurs vient de ressortir avec un cd live bonus, mais il laisse la loco sur les rails à fuser dans l'histoire des bons disques rock.
Montez le son au maximum, le nouveau Tom Petty rock est dans les bacs.


Tom Petty 2014 « Hypnotic eye » label : reprise














8 commentaires:

Chris a dit…

Charlu ne fait pas relâche...mais moi oui, un peu et j'ai laissé passer trop de jours...
Je n'ai pas encore eu le temps d'écouter tout ce que tu as envoyé donc pas de Morrissey mais je suis repartie dans "You are the quarry" en attendant...je ne connais pas Johnny Winter et pas trop Tom Petty (mais "Full grown boy" me plaît déjà!)mais grâce à toi j'écoute et découvre des trucs très éloignés de moi à priori... et pour BJH, ils n'évoquent que des souvenirs pour moi mais j'écouterai aussi, je suis curieuse... merci en tout cas!!! :)

Everett W. Gilles a dit…

Moi je vais pas me faire pote avec Frac' mais parfois je me dis que c'est Tom Petty le vrai Boss... La bagnole, la FM dont tu parles, tout ça ... non, c'est un putain de disque de rock !
Et on a tendance à l'oublier (et le Tom nous y a aidés avec une sale période Jack Daniels sur scène) mais le type s'est battu contre les majors, contre le prix des disques et des concerts et fut un temps blacklisté sévère. Sacré ironie quand on voit ses chiffres de ventes astronomiques aujourd'hui !
J'l'aime bien moi le Tom. Même si les Replacements l'avaient flambé grave durant le fameux Nashville Incident ...

Devant Hantoss a dit…

Tom j'y arrive j'y viens Petty à Petty (2h de réflexion pour en arriver là)
Il m'a fallu davantage de temps pour percer ce qui me semblait être une musique à la Springsteen moins l'aspect théâtrale à la Spector.
Mais ta chronique a trouvé le ton d'écoute. J'écoute en catimini au bureau, mais même en sourdine il s'y dégage une ambiance comme tu l'as décrite
Je pense être conquis, même si seulement première éoute.
Merci
PS: Au fait, je me suis abîmé les yeux sans rien voir sur sa pochette, ce n'est pas un stéréogramme?

charlu a dit…

Yes Evrett, j'ai cru entendre ce chemin tortueux.. j'l'aime beaucoup le Tom, surtout depuis que Jeff Lynne s'est mis aux manettes dans les 90's, puis un mec qui fait un stage Wilbury, c'est pas un mauvais mec. Y'a des Boss qu'on oublie, Tom Petty, Tony Joe White.... sa carrière discographique avant, je connais un peu moins, mais tu tapes discogs et tu comprends. Prend vachement bien d'la bouteille.

charlu a dit…

Zyva, entasse Chris, moi aussi j'suis à la bourre d'écoute box, les journées ne font que 24h il parait..dur. Ceci dit, ça fait pleisir de faire découvrir

charlu a dit…

Bon Dev, vais aller voir Till pour lui demander ce qu'il en pense. Le Boss Boff (moins d'une heure pour :D) j'y suis entré via Nebraska, et je remonte le courant doucement avec "The river" (pas mal nan ?? ;D). Pour Petty, c'est les Travelling Wilbury et les production solo de Jeff Lynne qui m'ont fait craquer. La voix Dylan/Harrisson et sa vision pop du rock americain avec des mélodies implacables.. Par contre, j'ai un pote qui vient de le confondre avec Bryan Adams.. ça craint nan :DDD

Everett W. Gilles a dit…

Yo Charlu.
Les trois premiers TP, aaarrgghh !
Et en 79 (l'année de mes dix-huit ans) les disques que j'ai le plus écoutés sont London Calling et Damn The Torpedoes, haut la main, et je continue...
Tout le monde sait que le premier est un chef d'œuvre, je dirai juste que le second est à la hauteur.
Mais t'es pas obligé de me faire confiance...

charlu a dit…

Bon Evrett, en 79 j'en avais 10 ;D..je découvrais Police, et fais un travelling arrière pour explorer les 70's.
Je te fais confiance, je sais l'envergure des premiers. Mais le son (surtout torpedo) est encore un problème pour moi. Ceci dit, j'y reviens depuis qq années, un autre travelling arrière.. pourtant je passe pas ma vie à reculer...pouarf, p'tète que si..