dimanche 24 août 2014

Esther Phillips 65



Souvent une reprise met en valeur la quintessence d'une mélodie, d'un cerveau musical qu'on finit par intégrer sans se souvenir, à force de l'entendre et de l'avoir entendu.
On oublie, et puis …

Et puis il me fallait cette matinée dominicale et l'envie de fuir cette réalité plombée par un méchant coup de grisou pour ressortir le vinyle d'Esther Phillips. Une cuvée 65, quasiment ses débuts, avec orchestre et cette ambiance jazz lover patiné voire platiné, une époque, une façon de mettre en chant des superbes chansons d'amour.
Des standards avec sa voix, des classiques de jazz orchestré... une pause avec des reprises.
Toutes les chansons sont à tomber, et l'opus démarre sur « And I love him ».. tiens, une fois de plus ce mec là m'a redonner le sourire, un léger espoir. Cette chanson, reprise par une autre voix, une autre interprétation est à nouveau la preuve que Paul McCartney est parmi les plus grands.
Une pléthore de reprises pour les Beatles, surtout les artistes noirs américains.
Esther Phillips transcende cette petite merveille qu'on a tendance à oublier...pour plein de raisons.

J'ai vibré pour toutes ces raisons, j'ai presque pleuré pour le bien être injecté par la voix, les cuivres et les cordes.. c'est un grand album, il n'y a que de belles reprises, il y a « And i love him » une des plus belles chansons de Paul McCartney. « And i love her ».


Esther Phillips 1965 « And I Love Him ! » label : atlantic





9 commentaires:

Carl a dit…

J'en ai pensé plein de mal, très rapidement : "La lady day des pauvres", à cause du chant un peu nasillard... L'opportunisme, aussi, de s'accrocher aux compos des Beatles, à cette époque...
Et puis au final, voilà, je suis conquis, terrassé, ému...

charlu a dit…

L'émotion est venu tout de suite, et à chaque fois. La tournure très USA de ce petit bijou anglais met encore plus en valeur la mélodie.

Jimmy Jimi a dit…

Hello Charlu,
Il y a cette reprise magnifique, mais le reste n'est pas mal non plus - m'en vais préparer quelque chose pour donner suite...

Mylène Gauthier a dit…

Magnifique et celui que tu viens de mettre aussi. Merci pour les cadeaux.

charlu a dit…

Yes Jimmy, tout l'album est poignant.. vas-y prends le relais, je guette ;D

Ehh Mymy.. tu vas finir par kiffer le Paulo :D

Mylène Gauthier a dit…

Le changement de l'être à ces limites. ;)

Jimmy Jimi a dit…

En attendant la suite, voici un petit lien pour ceux qui seraient tenter:
http://www44.zippyshare.com/v/55072941/file.html

Jimmy Jimi a dit…

Eh, Charlu, pas vraiment ses débuts, puisqu'elle commença en 1949 sous le nom de Little Esther...

Devant Hantoss a dit…

J'en ai plain, alors je me disais.. et puis à l'écoute, je me disais plus rien... J'ai pris, va savoir