lundi 18 août 2014

Erik K Skodvin



Erik K Skodin, c’est le boss du label Miasmah. Mais c’est aussi la moitié de Deaf Center, avec Otto ATotland. Svarte Greiner, c’est aussi lui, son pseudo electro.
Sa carrière solo, c’est vers Sonic Piece qu’il faut fouiner.

 
Après le sublime « Flare », il sort la deuxième phase de son dyptique, « Flame ». C’est un jazz éclairé, blanc sur la palette, avec du silence sur le lin. Des instruments acoustiques pour une expérimentation sonore troublante, à écouter au plus sombre de la nuit. Un clair obscur donc, blanc sous la voute pétrole, à boire le jeu des percussions, et des notes de cordes posées précisément.

 
Ce label ci est une aubaine pour les partances cérébrales. On s’enlise, on se laisse prendre au jeu opalescent des notes éparses. Dans un bel écrin de bronze ébène, le son d’Erik K Skodvin hypnotise et injecte une dimension jazz ambiant cuivrée. Violon, violoncelle, clarinette, son et objets, Nils Frahm aux manettes, « Flame » est un gigantesque ciel étoilé, l'exploration d'une nébuleuse cuprifère.


Erik K Skodvin 2014 « Flame » label : sonic piece/miasmah


8 commentaires:

Carl a dit…

Belle découverte. Le son est superbe.
Cuprifère, mais où vas-tu chercher tout ça?

charlu a dit…

C'est le label sonic piece et miasmah qui me met sur la voix..puis Deaf Center..un groupe découvert y'a pas mal d'années sur type records. Un fois dedans, je lâcheplus;D
ça me fait plaisir que tu aimes.

Ce disk a un son et un jeu divin.

Francky 01 a dit…

Erik K Skodvin alias (en groupe) Svarte Greiner ou
Deaf Center ou encore B/B/S/, tant de projets soniques inouïs....Et découvert grâce à toi mon Charlu.
Cette fois, c'est son travail en solo. Je ne connais pas, je commence l'écoute en écrivant ces mots. L'aspect "jazz" est bien présent, mais en mode expérimental, dark Ambient et néo classique teinté de Drone.
Merci encore pour cette énième découverte.
A +

Chris a dit…

Bon j'ai pas eu le temps d'écouter mais ce que tu en dis couplé à l'avis de Francky me va, ça devrait me plaire...

charlu a dit…

Vi Franky, c'est un boss le Erik.. des architectes sonore nordiques comme j'aime.
En plus, le design est superbe et c'est édité à 500 exemplaires. Impossible de mettre la main sur "Flare" :(

Chris, j'aime bien les interventions de Franky, il complète pil poil ;D

Rabbit a dit…

Grand disque, étrangement Skodvin voit ces deux albums comme un diptyque "folk", ça m'évoque plutôt du darkjazz mâtiné d'ambient mais par rapport à ses sorties habituelles c'est sûr que l'acoustique a une place prépondérante.

Jamais évident avec ce genre de disques austères qui mettent rarement tout le monde d'accord mais on avait réussi à le faire entrer dans le bilan de juin d'IRM, c'est dire si l'album est fameux (d'ailleurs Sb y avait bien contribué par son vote, merci à lui !). En espérant qu'il en soit de même cet été pour Lawrence English et C\/\/\/\, le nouveau projet de Chris Weeks. Tu l'as écouté celui-là d'ailleurs ? Toujours aussi peu médiatisé malheureusement mais je désespère pas ! Ma petite chro : http://www.indierockmag.com/article24904.html

Sinon le nouveau Deaf Center qui sort fin août est superbe également, dans une veine beaucoup plus épurée, entre drone brumeux et modern classical évanescent.

charlu a dit…

Yes Rabbits, ce style divise..et je ne connais pas ce projet de Chris Weeks.. je vais fouiller.
Ceci pour l'idée folk, c'est pas très très faux.. j'aurai plus dit acoustique.. de l'ambiant et des boucles avec de vrais instruments.. Vraiment j'adore ce monde Deaf Center (j'ai écouté le nouveau :D)

Devant Hantoss a dit…

Sans ton texte, je pense que je l'aurai écarté, et puis m'est revenu la musique de Mark Hollis en solo... comme une continuité. Pendant que je t'écris, cala continue... Pourtant ce n'était pas mon humeur. Non