vendredi 1 novembre 2013

The Necks 2013



« Open », le nouvel opus de The Neck, est une autre déclinaison sonore qui peut déclencher une construction architecturale, picturale, une toile. 70 min à fouiller les processus, la composition, la palette.
The Neck, c'est le pianiste Chris Abraham, le batteur Tony Buck, et le bassiste Lloyd Swanton... ils sont accompagner ici par Emma Nilsson au monochord et de James Waples pour la bass drum heads.

Décomposition, dissection, jazz improvisé étendu à travers un grand espace acoustique. Milles choses et quelques belles inspirations peuvent lentement nous pénétrer à l'écoute de cette épopée improvisée.
The Necks commence à offrir une discographie abondante. Jamais déçu, ce travail empirique de haute tenue est une aventure artistique très inspirée. Aussi beau que « The newton plum » de Bed (ici d'ailleurs 2001), ou « Juxtaposition » de Radian (thrill Jockey 2006).
Réellement un pur chef d'œuvre. Il me semble après coup, être parti très très loin avec cette musique.


 
 

1 commentaire:

Fracas 64 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.