mercredi 5 juin 2013

Sr Chinarro



Dans le lexique des musiciens au sommet, il règne le King, le roi de la pop, le Prince, le Duke ou encore God pour la main de clapton. Pour ceux qui ne connaissent pas, Sr Chinarro est El Presidente dans sa péninsule ibérique.

Une discographie impressionnante qui a du mal à passer les frontières, ce sombre songwriter chante en espagnol et a sorti ses albums principalement au sein de la belle auberge Acuarela discos, dont il était le pilier. 1994, premier album, il est depuis 2006 chez mushroom pillow. Son blues rock teinté de pop est d’obédience grave, voire ténébreuse, sous la forme d’un Bill Calahan avec la rota en plus.

« Enhorabuena a los cuatro », quand même sorti depuis février, est rehaussé de couleur, éclairé plus que d’ordinaire. On le soupçonne même d’être devenu « heureux », ayant pris de la hauteur au fur et à mesure que sa barbe pousse. Et je me souviens d’un disque épique où il touchait le fond de la noirceur enluminée. « La primera opera envasada al vacio » 2001). Toucher le fond avec cette bande son était un voyage immobile redoutable.

Les nuages se sont dissipés depuis quelques opus, plus encore sur celui-ci, le pays sombre dans la crise, El presidente règne sur les montagnes de la Guadalajara. Sr Chinarro s’envole et devrait se faire entendre avec un album d’envergure internationale, plus pop, et toujours en espagnol.


Sr Chinarro 2013 « Enhorabuena a los cuatro » label : mushroom pillow
http://www.srchinarro.com/









Aucun commentaire: