jeudi 20 juin 2013

Nina Simone 67



J'ai lu ceci hier :



« A l'age de dix ans, alors que Nina Simone donnait un récital de musique classique dans sa ville natale, ses parents, au milieu de l'assistance blanche furent expulsés. De ce jour, la lutte contre le racisme et l'humiliation devint pour elle un combat quotidien.
« La première chose que je voyais le matin en me réveillant, écrit-elle dans son autobiographie, c'était mon visage noir dans le miroir de la salle de bains, et cela conditionnait ce que je pensais de moi le reste de la journée ».
Nina Simone aura eu une vie jalonnées d'évènements vécus comme des blessures, traversant sa voix comme autant de failles. Une vois imprévisible, tour à tour douce ou rauque, caressante ou rageuse. Une voix à la tessiture limitée, il faut bien le reconnaître, mais dont les inflexions s'avéraient capables d'épouser les moindres vicissitudes de l'existence. Une voix qui, enfin, trouva dans la musique classique des arpèges, des silences et des harmonies insoupçonnées, qui l'aideront à gagner en sauvagerie......... ». (Philippe Robert « great black music.. » édition : le mot et le reste).

Prêtresse de la soul... voix ébène envoûtante... star totémique.. culture noire...
…... à l'age de dix ans............................. Nina.


Nina Simone 1967 « Silk & soul » label : legacy
http://www.ninasimone.com/ 
https://www.youtube.com/watch?v=6MnymOLgmCQ&list=PLC6D52FB806779EFD





6 commentaires:

Sadaya a dit…

Ah oui pour le coup elle aurait eu une belle place hier. Pas de souci, Nina elle est parfaite chaque jour...

La Rouge a dit…

Ah! Nina... mon coeur. Ma préférée.

charlu a dit…

oui, lu trop tard, un bonus donc, même si sa place mérite plus. J'aime bien cette série d'albums réédités, cette période que j'écoute leplus.

devant a dit…

Un peu comme Billie et son "Strange Fruit"
Nina et son "My Baby Don't Care For Me"
Tellement diffusé que le jour où la curiosité te pousse à écouter d'autres chansons, tu découvres un monument.

charlu a dit…

J'ai vraiment découvert la quintescence et l'envergure avec le live "at the carnegie hall". .. peut y avoir qq bouleversements vitaux après.

Toorsch a dit…

Une grande dame, sa carrière est si riche. Viscéralement utile!