samedi 3 décembre 2011

Nick Cave





Dimanche : le jour du seigneur

En bout de piste, un banquet dominical pour vous tous, un coup de tonnerre sombre et sourd.


Cet écrin celtique est né d'une rupture, d'une collaboration artistique qui prend fin. Henry Lee dans les bras de PJ, puis les chemins se séparent. Une intimité abasourdie, un aveu sobrement magnifique. Les apôtres de Seeds alignés comme sur la Cène, mais Jesus est sorti de table, il est sur l'estrade, seuls les tronches dépitées des sept musiciens regardent Nick Cave sur la scène, pleurer son histoire. Jamais les mélodies n'ont été si belles. Sa tronche d'ange en moue de briques anthracites. Les bad seeds temporisent, jaugent, dosent à merveille l'émotion crachin, cette divine berceuse des vague à l'âme, ce dernier baisé avant la séparation.













Idéal pour émerger tard le dimanche, en matinée traine-savate, la caféine vient salir les commissures et goudronner la gorge sèche.


On navigue sans aucune visibilité, ça tangue léger, une fuite, religieux à se torturer la cogite.. le bien, le mal, les remords, les faims. Toutes ces interrogations sur Dieu... agnostique torturé.
Tout est pesé dans ces chansons, l'équilibre est juste, fragile, l'immobilité cérébrale harmonieuse et la mer d'huile, les pensées aussi.
Pétri de douceur mélancolique, je déguste cette ultra perfection d'album, grisant et affectueux. Quel plus beau disque pour un dimanche, pour écouter cette crypte où nos phantasmes et nos fantômes se baladent. « The boatman's call » comme on va à la messe. Une bouteille à la mer. Un appel, Une preuve d'amour.

Nick Cave 1997 « The boatman' call » label : mute
http://www.nickcaveandthebadseeds.com/home




































21 commentaires:

Toorsch a dit…

Nick Cave est un obsédé de la religion... Mais que c'est bon. Merci

jp a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=flVEoNuEYgE&feature=related

jp a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=QVc29bYIvCM&feature=related

La Rouge a dit…

Bordel que j'aime ce CD. Et puis Nick Cave je le traine depuis le début, incapable de me passer de lui. Merci! Belle surprise, je vais ressortir et écouter. Bon dimanche!

jp a dit…

nick cave est ridicule depuis le début, et en plus, il finit par y croire..
bref..

la preuve :

http://www.youtube.com/watch?v=NRdK6_LyJyM&feature=related

l'a qu'à sefaire ma maire

jp a dit…

un blaireau moustachubqui se vla raconte

bref, de la merde nick cave

bref

Antoine R a dit…

Nick Cave,toujours adore'.je vais le ressortir de mes tablettes.bordel,merci de la re'de'couverte!
Que ferai t on sans tes tuyaux?huggi...
Bon dimanche!!!

Toorsch a dit…

C'est quoi ce troll de jp?

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

"I don' believe in an interventionist god / But I know, darling, that you do"
Qui d'autre pourrait commencer un disque ainsi? Du grand Nick Cave.
Jimmy

charlu a dit…

Oui, complètement obséde par la religion le Cave... y'en a qquns des commes ça. J'avais pensé à un autre allumé aussi, David Eugene Edwards (woven hand et 16horsepower).. pareil, complètement habité.

En plus de ses tortures.. ce disque est vraiment une galette que je mets le dimanche, les dimanche pourris. Comme là.

charlu a dit…

Jp est un visiteur fidèle, mais furtif avec des blogs éphémères. Ses comment, des fois c'est génial des fois c'est lourd...

devant a dit…

Après Artaud.. de Jimmy, cela profite du climat installé par L'un accompagné par cette tristesse de l'autre. Nick Cave a écrit de grands albums, celui est réputé mais je l'avais beaucoup délaissé au profit de "Abatoir..." il faut dire que je n'ai pas suivi sa carrière et le jour où je me suis passionné forcément il y avait beaucoup à appréhender.
Pas faux quand Ungemuth de R&F le compare à Tom Waits pour cette faculté de faire ce qu'il a envie ...Merci

charlu a dit…

Grande liberté effectivement.. j'aime beaucoup ces albums, mais là, y'a un recueillement douloureux, une grande mélancolie hyper maitrisée.
Faut en profiter Ungdmuth aime très peu d'artiste.

Hier c'était les amplettes, aujourd'hui écoutes religieuse.. j'ai acheté El Camino hier, et là, je prends ce brulot dans la tronche....
Y'en a qui vont gueuler..Danger mouse aux manettes .. mais le disk sonne bien.. j'adore le boultode Mouse en général. Petite pertrurbation sur "little black submarines"... ahhh la vache j'en chiale.. stairway to heaven...
Bon on en reparle demain....... eh vous allez me manquez les prochains jours !! L'impression d'avoir été dans une auberge une semaine avec des barges !!! merde, faut rentrer ce soir... on reste connect hein !!!
BIZZZ à tous

charlu a dit…

"Sister" 7eme sur El Camino ..je veux bien me faire moine si c'est pas un tube planétaire dans les semaines qui suivent... ou alors je change de planète.

LRRooster a dit…

HI Charlu,

Je ne peux vous suivre sur le chat de Cave, je ne connais pas cet artiste.
Mais je voulais juste te dire que ces jeux outre la satisfaction d'y avoir participé, m'ont permis de découvrir ton blog.
A très bientôt donc.

Toorsch a dit…

Salaud pas trouvé l'album hier, commandé sur amazon, pas là avant mardi... raaah! Du coup je suis rentré avec le deuxième skeud de jack of heart, encore quelques écoutes avant la chro.

Je suis übber Fan de Danger mouse, que ce soit avec Rome, Broken Bells Gnarls Barkley ou DangerDoom, je kiff.

charlu a dit…

Je suis vraiment désolé de na pas vous avoir proposé les disk en chargement. Laprochaine fois .. ceci dit, ne pas encore avoir The Boatman's call sur ses étagères est une érésie !!!!..eh eh...
Faudra penser au séminaire emmener un ordi portable et des clés USB.
Danger mouse, fan aussi... tout les disk que tu cites sont des bombes...EHH THE SHORTWAVE SET 2008.. tu connais ??? je te conseille, c'est du pareil très très bon.
biz à toi

Toorsch a dit…

Connais pas, je vais tenter le truc
merci

Toorsch a dit…

Et Mf Doom en solitaire tu as écouté, c'est excellent. J'ai chronique son album sous le nom de King Geedorah récemment.

http://legrenierdurock.blogspot.com/2011/11/les-perles-du-grenier_26.html

Il y a un lien pour du streming dans la chro

charlu a dit…

merci du tuyau, je vais fouiller...
Eh The Grey album...le fameux cd rap la version du double blanc .. il circule illicitement. Le Danger Mouse, il fait ce qu'il veut...
Gros boulot aussi avec Sparklehorse

Toorsch a dit…

Il a même fait une opération sabotage du premier et sans doute unique album de Paris Hilton. Il afait ça avec le graphiste Bansky