jeudi 8 décembre 2011

Mirel Wagner




Encore tout essoufflé du corps à corps Black Keys, je me suis fait violence afin de mettre hors de portée « El camino ». Enfin, violence, plutôt plaisir, je me suis soigné à congédier « Sister », cette diablesse tubesque obnubilante et aguicheuse, pour une autre frangine. Frangine pour ses aveux intimes, pour avoir à l'ombre de ses cordes sèches offert son ultra fragilité folk. Une frangine, ou une vieille copine, une ensorceleuse.
Ce joyau intemporel est disponible depuis quelques semaines, et traverse les bacs esseulé, discret parmi le flot de nouveautés et rééditions.
C'est une proposition à la contemplation humaine, une invitation à l'émotion. Il faut le prendre au passage, être interpelé pour se figer devant ce portrait noctambule, cette fragrance mélancolique.
Les mailles encordées de Mirel viennent nous tisser la trame de son âme. Envouté par le blues éthiopien de ses racines, le folk finlandais de son socle, sa guitares se balade sur les terres d'Ismaël Lo, mais aussi celles de Nick Drake, sa voix diffuse la même candeur que Joanna Newson ou Hope Sandoval, une séduction murmurée, une langoureuse descente douce et planante.
Une sobriété tétanisante moire le bois de nos charpentes, des frissons d' architecture ébranlée parcourent l'échine.

Le clip « no death » une pure merveille.
Mirel Wagner 2011 « mirel wagner » label : bone voyage
http://www.bonevoyagerecordings.com/
http://www.myspace.com/mirelwagner


échelle de richter : 8,8


support cd


après 3 écoutes





















5 commentaires:

Toorsch a dit…

Merci, faut que j'écoute ça. Alors toujours pas remis des Black keys? Moi non plus! Ma chro de "El Camino" prend du retard, car un enculé a décidér d'ouvrir le coffre de ma voiture au pied de biche et me défoncer la fenêtre. Du coup pris dans les coups de tel à l'assurance et entre visite au commissariat... J'acummule le retard

La Rouge a dit…

Oh! Bordel! C'Est magnifique... la lumière du clip est un bonheur. Merci.

charlu a dit…

La vache... t'a pas chourave de cd ??? je croyais qu'il t'avait embarqué le Black Keys à peine reçu !!!!
Je me suis bouffé du Chris Rea avant d'aller au cageot hier soir... j'ai révé de planètes carrées .. merci Toorsch.

Tout est dans la lumière chez Mirel; aussi tamisée soit elle.

Toorsch a dit…

Non, le cd est bien au chaud dans mon étangère, heureusement...

Carl a dit…

Je l'aime, cette âme noire...