lundi 18 juillet 2011

Manset / Omble








Le peuplier à cette particularité de faire chanter le vent, de le matérialiser en drone sinusoïdal. Les feuilles au bruit métallique se frottent et chantent. Pas de musique ce tantôt, juste un drone anesthésiant venant des collines, charriant dans ce bruit doux des odeurs de foin, de terre chaude et humide que la nuit à trempée. Des envies de croquer, mais ma spatule est loin. « Les belles lettres » ont accueilli Alexis Omble pour s'étendre à l'infini sur l'Inini. Gérard Manset et cette soif de connaître, de compenser son silence inébranlable, son absence riche.. des pages et des pages à essayer de m'immiscer... dans l'Inini, l'infini des mots qui ruissèlent sous ce drone peuplier, ce chant végétal.
Manset est ma voix de chevalet depuis que je respire le fusain. En intracaverseuse... jamais l'écriture, la photo, la peinture et la chanson n'ont été aussi liées. Il est tout à la fois, lui pour qui la pochette est le commencement magique, l'incarnation physique du disque.

« seul et chauve / que rien ne me sauve / plus jamais / plus jamais... »

« attends qu'il te tienne / que ses nuits soient les tiennes / qu'il te demande le pire / qu'il t'oblige … attends qu'il t'attrape / qu'il te pousse, qu'il te frappe / qu'il te renvoie d'où tu viens .. qu'il t'abandonne »


« amis / qui l'avez trouvée / en train de pleurer / assisse / qui l'avez prise / amis, / vous aurez peut-être / demain / un oiseau sans tète / dans la main. » /

« à force de se regarder / de ne pas comprendre / ne pas s'aimer / vraiment, le temps nous est compté / alors puisque le mal est fait / que le trou grandit le lit défait / que chacun se regarde chacun se tait »

Timide quand il s'agit d'auteurs français, je reste pour l'instant incapable de lâcher un billet sur un album de Manset. Monument intouchable devant lequel on se sent tout petit.
En attendant, le colossale recueil d'Alexis Omble se feuillète goulument sous le haut chant peuplier.

Alexis Omble 2009 « Manset légende de l'Inini » éditeur : les belles lettres
http://www.lesbelleslettres.com/

Aucun commentaire: