mardi 5 mars 2019

Led Zeppelin 1971 "Stairway to Heaven"




Jeu participatif : La Dizaine Des Blogueurs (27/02-10.03.2019)

4/  La chanson déclic, quinous a permis de découvrir un autre monde


Zégut, un dimanche soir au casque... pas loin de mes 15 ans, ricochets des thèmes.. a passé « Stairway to Heaven ». Comme un tremplin, une propulsion vers quelque chose que je ne connaissais pas, que le boisé cool soft du début refusait, une révélation est tombée. Le lisse dans tout ce que j'écoutais est monté vers des cimes hargneuses. Le folk, la mélodie, la poésie, tout ça monte et tend vers la démesure, vers la tète. Comme une transition radicale et définitive, j'ai pris juste après, tout ce qui était heavy, psyché, road et rugueux, et le son trempé libéré des 70's, celui que j'aime plus que tout. L'écluse ouverte je suis encore à nager dedans.

Un cap, que dis-je, une péninsule s'est ouverte à moi et du coup vers 15 ans, ou peut-être moins je suis parti sur Deep Sabath, Humble Maiden, Pavlov Halen, Huriah Widow, AC/metalica, Hawkwind Tull etc etc.. c'est un virage dont je me souviens très bien, une étape, un autre monde, une brèche définitive. Je me souviens encore de l'émotion crescendo. Led Zep qui ma emmené ce jour là lentement vers d'autres cieux.
C'était un soir assez tard, au casque, 15 ans voire 14 ou 13... mon grundig après n'a plus jamais vu le même crépuscule.

Je n'écoute plus tellement les albums de Led Zeppelin qui ont bousculés radicalement mes écoutes il y a un certain temps..le vieux au fagot a passé la main à la cloche sélecte d' Aqualung, une autre grande étape.. Je me perds dans toutes ces moments cruciaux qui découpent pour mieux redémarrer.. je pense à Bob Seger ou Nina Simone... mais le grand flash d'un autre monde qui me revient .. c'est « Stairway to Heaven ».

Ah oui, en parlant de déclics, Led Zep, 1968 sur les rails, la même année que « Helter Skelter ».. du mec qui a inventé le hard ;D
Ah oui encore, autre chose, une autre chanson de cet acabi pour moi « Oh Well » des Fleetwood..le rugueux d'abord, l'acoustique après...

Led Zeppelin 1971 « IV » label : atlantic



24 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Mon Zep à tout jamais, j'avais eu le plaisir de les voir en concert tout au début dans les années 70, un souvenir immortel.

Keith Michards a dit…

Heureux homme ! Je comprends !!!
En 1991, quand je suis passé aux CD, les premiers albums que j'ai achetés pour "remonter" ma collection de disques furent Led Zeppelin IV et Bat Out of Hell de Meat Loaf.

charlu a dit…

je savais pas du tout qui était Led Zep à l'écoute de ce morceau.. j'ai pris un crayon vite fait..me souviens d'un truc illisible genre Letzepe griffonné. J'ai ramé pour trouve le disque.

Eh, moi aussi, premier CD en 91. "Passion" de Peter Gabriel

RanxZeVox a dit…

Allons donc, voila McCartney en metalleux originel maintenant ))) C'est Eddie Cochran qui a inventé le Hard Rock, arrête ton révisionnisme obsessionnel à base de obladiblada ))))
Bref, Led Zep. J'ai écouté Presence, il y a peu. Achilles last stand écrase toujours le reste du disque. Stairway to heaven, je l'ai découvert en achetant l'album au fardeau et j'ai fait une drôle de tronche en entendant cette espèce de Folk moyenâgeux qui traine en longueur. Je ne suis toujours pas sûr de l'aimer, mais faut reconnaître que ça faisait voyager l'esprit et après tout il n'y a que ça qui compte.

El Norton a dit…

Un joli choix. J'ai jamais eu de période Led Zep, mais je vois clairement en quoi ce titre peut agir comme "passeur" vers un autre univers musical.
Avec sa douce intro, il t'attrape et t'attire un public large, qu'il accompagne ensuite, en maintenant une trame initiale plus musclée, vers un ailleurs plus ambitieux, plus rude. Beau choix !

gaby a dit…

J'ai adoré cette chanson d'un genre un peu différent de leur répertoire
un peu comme le "Child in time" de Deep Purple

Pascal Georges a dit…

Mon plus grand slow...
décidément ces chroniques...
Ici, un solo d'anthologie, une performance de Plant (d'ailleurs ils l'ont baissé au fil du temps pour lui, en live...
Le tellurique Bonham, le félin JP JOnes...
juste magique et légendaire.
THX

Audrey Songeval a dit…

Marrant, mais moi, je ne le supporte plus. Je trouve ça trop "étudié", calculé. Pourtant, j'ai souvenir que je l'avais aimé quand j'ai découvert Led Zep, mais je crois que c'est la version qui figure sur le live The Song remais the same qui a déclenché mon aversion. Trop longue, trop tout... Beurk! C'est là que je me suis rendu compte combien elle était artificielle.

Cela dit le IV, ça reste un album magnifique qui vieillit très bien, notamment à cause de cette lourdeur et de la douceur des éléments acoustiques.

Chris a dit…

Une de mes chansons préférées...
J'ai decouvert le groupe en Terminale et je l'ai beaucoup écouté pendant un moment... beau choix 😉

charlu a dit…

:)))) Hugo... Cocheran..tu parles de tempo, de mesure, d'énergie et d'urgence.. Helter.. c'est le crade qui s'ajoute, l'habité, surtout depuis que l'on connait la version 13 min et plus. C'est d'autant plus troublant qu'il y a Obladi juste à côté.
C'est vrai que en réécoutant (pour ce billet), ça fout un coup d'vieux... pas le folk moyennageux que j'adore (Jethro Tull en tète), mais la construction racoleuse, le calcul..ou pas.
Vas-y ..remets moi un Cochran pour voir !! ;D

charlu a dit…

Et j'adore "Presence"..plus que les débuts.. j'aimais tellement ce folk crépusculaire à l'époque, que le IV en entier m'avait tellement déçu. Mais ça c'était avant.
@ Elno, il est complètement passé à l'époque, ça été mon tremplin..je parle de "Oh Well", et le doux finish, quoi hispano tendu un peu. Finalement, je réécoute plus Fleetwood que Led Zep.

charlu a dit…

Gaby, à nouveau avec le recul, j'écoute mille fois plus les Deep que les Led. Comme quoi Stairway a vraiment été mon "ouverture".

charlu a dit…

Audrey, j'ai fait écouté ça à mes gosses pour l'occas... ils n'ont vraiment pas la même accroche que moi à la découverte.. et je les comprends.. c'est resté une grande chanson perso au gout de madeleine qui arrache un peu la gueule sur la fin. Par contre, j'aime bien quand c'est très long.

charlu a dit…

Chris, moi c'est sur c'était au collège..me souviens encore du carnet de note des trimestres qui a suivi la découverte de cette chanson.

Unknown a dit…

C'est ça...le collège, Led Zep, les pattes d'eph... Moyenâgeux? Non. Viellot, dépassé. Mais un super putain de groupe, avec des vrais musiciens. Enormes, gigantesques. La madeleine est à tremper dans une infu ou du Jack? Chacun(e)fera comme bon lui semble.
Eric.

Jerry OX a dit…

Joli billet Charlu, je me dis que les gars de Led Zep ils ont été touché par la grâce lorsqu'ils ont pondu « Stairway to Heaven » . Et que dire de "Going to Calofornia" sur le même album : le pied !

Jeepeedee a dit…

Led Zeppelin IV, je l'écoute encore comme au premier jour. Pas loin de l'album parfait, avec sa déferlante sur la face A et la face B sur laquelle on s'attarde pour trouver des os à ronger, et les os s'avèrent juteux... J'ai dû l'acheter 3X en CD, 2X en vinyle et même en télé chargement 24 bits. Peut-être mon disque préféré parmi tous. Quelle claque, j'en suis encore sonné. Plus taper, Bonzo, plus taper !!!...

Devant Hantoss a dit…

Ha oui, Led Zep j'aurai pu raconter un peu la même chose que toi, mais en moins puissant comme effet. J'étais déjà sur Deep Purple et Who.
Mais le jour où j'ai écoute le Led Zep 1, ce son bicolore "Dazed And Confused" & "You Shook Me" un rock "nettoyé" pour ne garder qu'un essentiel, j'ai su ne plus pouvoir écouter Deep Purple comme avant, soudain trop fête foraine (j'espère que PGeorges passe pas par là)

charlu a dit…

Eh dsl..j'avais pas vu vos derniers retours.. c'est une discipline ce jeu ;D
Eric, oui complètement vieillot.. du coup on hésite entre tisane et tourbe.. là je sais pas.. un mug de thé noir ??

Tiens au fait Jerry, Stairway, c'est Page ou Plant ??;D

charlu a dit…

Djeep, content de te voir ici. En fait, j'avais pas vu la différence Face A et B.. tin à croire que j'ai perdu ce concept lunaire...

Tonio.. doit juste y avoir qq années d'écart :)))) Fête foraine.. ah ouaih, carrément ..Pax, t'as vu le Tonio il fait le clown ... ceci dit, l'effet Led a été assez radical pour moi y'a 35 ans, a tel point que ça me laisse de marbre maintenant... enfin je crois... quoique ;D

Pascal Georges a dit…

Et si, je passe par là, Antoine...
Moi j'aime bien la fête foraine, c'est le boucan, c'est les stands où tu tires avec un flingue de pacotille pour ramener un gros nounours, c'est les hurlements des manèges à sensations et des musiques en boum boum de partout qui n'en font plus qu'une...
Alors une fois que c'est fini et que t'as dit aux gamins de finir leurs barbes à Papa pour ne pas en foutre plein les sièges de la bagnole, tu te mets dans une quiétude du retour (ils sont crevés et dès la sortie du parking ça roupille) un espace musical nettoyé et audible...
je comprends ton comm', les derniers albums du pourpre, en live, avec Bolin et Converdale prêt à se barrer, Hughes enfariné de substances et braillant à qui veut l'entendre qu'il a des suraigus alors que Paice et Lord font ce qu'ils peuvent pour maintenir le navire à flots sont la preuve de ce cirque , de cette foire... Mais quand David envoie Mistreated, alors...
Petit taquin, va...

Devant Hantoss a dit…

C'est le côté marrant du jeu et tant pis si des commentaires restent en rad... Pascal, moi aussi j'aime les fêtes foraines et les bals des pompiers, mais à l'époque où l'on parle je n'avais pas cette opinion. Led Zep maintenant que j'ai les cheveux blancs peut-être qu'en terme de pacotille ils avaient aussi leur colifichets: l'ésotérisme qui a longtemps passionné Page je crois, peut tout autant faire sourire. Ha ha ha même davantage que le Deep Purple. Bah c'est un faux débat comme je les aime

Pascal Georges a dit…

complètement d'accord.

Alexandre G a dit…

Belle chanson crossover comme il a été justement dit !