jeudi 21 mars 2019

Keren Ann 2019



Oooh..les beaux jours.
S'en-bleuir sur fond blanc...
Qui plus est... qu'à cela ne tienne.. et quand bien même... s'embuer pour un instant.

Keren va mettre tout le monde d'accord. Planer au dessus de toutes. Les plus belles n'ont qu'à bien se tenir. Jadis, naguère et pas plus tard qu'auparavant, allant même jusqu'à toiser du bleu, du blanc et même des débuts de Françoise Hardy bien plus haut, toutes celles qui se réclament en réclame, de presque tout, en ayant beau fouiller et farfouiller vaille que vaille outre mesure, je n'ai jamais autant été chose. Longer un long fleuve doux, comme on nage la nuit.

« Bleue » marquera l'histoire de par ici.

Keren Ann 2019 « Bleue » label : polydor

3 commentaires:

Devant Hantoss a dit…

Je change d'avis maintenant que l'écoute s'achève. Je m’apprêtais à la taquinerie: il est sous le charme le Charlu, il entre dans cette monotonie avec enthousiasme etc...
Mais de chanson en chanson, cette voix qui s'assombrit "Le Goût D'inachevé" "Odessa, Odyssée" "Le Goût Était Acide" (Baby c'est plus joli que Bébé) et cette plainte qui m'achève dans "Sous L'eau" "... Il me tue, cet amour..." Ces passions qui font les grands films et les drames dans la vie...

charlu a dit…

T'as tout compris..
Je suis monté très haut à la 1ere chanson, puis planer pour les suivantes en montant très haut vers la fin...
Hardy put aller se rhabiller ou pas ??? je sais pas ce que j'ai à vouloir rhabiller en ce moment ;D

Mylène Gauthier a dit…

Merci pour le Bleu, j'ai tellement de musique a écouté et peu de temps en ce moment mais j'ai survolé et je pense que ça va être du bonbon.