mercredi 6 février 2019

Toy 2019



Une météo de qualité flotte au dessus des bacs. Un de plus. A nouveau un groupe sort son meilleur album. Alliage de plein de trucs, des tiquettes à foison (merci Tonio pour la déformation réflexe de la syntaxe)... Tout comme les Night Beats, les gamins made in England cette fois-ci, calment le jeu, déposent les armes, se concentrent sur l'écriture, la production, la profondeur et l'efficacité.
« Happy in the Hollow » des londoniens, est un dosage parfait, un équilibre précieux, modernité vintage, rock psyché, acoustique électro.. un super bon disque vachement bien foutu, avec une superbe pochette.

C'est un home studio, une indépendance, des petits synthés ondulants à la Pram, Broadcast voire Pink Floyd sur un rock soft et juteux, un poil d'expérimentation dans des échos, des cordes sèches dans une surdimension.
Les tiquettes, moi j'entends un truc proche du sommet « Blitz » de par chez nous (avec ajoutée, l'idée de teintes de pochettes dans l'air), en plus d'un jadis Beta Band total british : « The Willo ».

Une quintessence foutre dégouline des fonds noirs comme une cascade psychédélique sur le mur du rock intemporel.
Vivement les flocons de l'été dans le jardin.. juste après avoir rencontré les filles du canyon chambre 29..pour quelques baisers rouges.

Toy 2019 « Happy in the Hollow » label : tough love rec

3 commentaires:

Alexandre G a dit…

J'ai pas encore eu le temps d'en parler mais je vais le faire aussi, c'est un super disque, je le range avec le Deerhunter niveau qualité

charlu a dit…

Mais oui.. c'est fou les bons disques de "vieux" groupes cette année .. et en plus je viens d'en choper un autre.

Devant Hantoss a dit…

Rien à dire sur les tiquettes. (Après quelques verres, la concours de qui c'est qui a la ... ha ha, et j'ai encore rien bu)
Sinon, je me laisse bien porté, toujours un peu réfractaire à cette façon de chanter.
J'ai même failli abandonner définitivement, car soudain, dans un titre un gimmick à la guitare "Last Warmth Of The Day" je cherchais, je cherchais... je te jure si j'avais pas trouvé, je déteste qu'on me fasse ça. Mais ouf, le souvenir de ce titre m'est vite revenu "Girl, You'll Be A Woman Soon" de Neil Diamond (les p'tain de paroles, je te conseille, ;-) )
Je suis donc ensuite, après recherche, tombé sur ce bout de critique de R&F. Je te donne un lien vers une image qui a copié la critique, je l'ai trouvé sur PRESSREADER.COM c'est déjà une image donc impossible d'en extraire du texte. Utile sans changer le ton général de ton enthousiasme
https://www19.zippyshare.com/v/ItFH0MFt/file.html
Ou bien test ce lien
https://www.pressreader.com/france/rock-folk/20190119/282333976080374