lundi 18 février 2019

Eleni Karaindrou 2018



Parallélépipède sur la voûte, le ciel est rayé. Du matin au soir des courses folles. Dans tous les sens sur la voûte. Il y en a même qui se suivent, qui se coursent tranquillement vu d'ici. Le ciel est strié, de la symétrique sur du papier bleu. C'est que de l'eau, ça tâche pas. Exercices de géométrie en plein ciel, Thalès en plein air, Pythagore suspendus là haut. Couchers de soleil raturés. Dorénavant, on est tous des oiseaux.

Point de parallélisme, encore moins le perpendiculaire, c'est bon, c'est rien, on a rien, c'est que de l'eau. Thalès se pavane, Pythagore se désaltère. La danse mathématique des ciels anticycloniques.

Au bout d'un temps, chaque trait se dissout, s'étale, se nébulise en ordre, dissipé en ligne, une armée de rayures, tout s'étend comme des oiseaux fumants, c'est que de l'eau. La brume couvre le cobalt du jour, la nuit prochaine on ne verra plus rien. Quand il pleuvra non plus. Cache misère. Nébulosité crasse, nos cous se tordent et nos échines se bombent pour rien, c'est de la flotte suspendue. Et nous sommes tous des oiseaux.

« Tu as vu mon chat, ils dessinent tous une ligne avec au bout du fuselage un chas, une aiguille au cul des zincs, histoire d'y enfiler le fil du temps qui défile.
-C'est quoi tous ces nuages papa ?? le ciel était si bleu ce matin.
-C'est pas des nuages mon chat, c'est le cul des avions. Tiens regarde, tu te souviens hier soir, nous révisions Thalès tous les deux... tu crois qu'il est rectangle celui-là ?
-ça m'étonnerait...donc, même quand il fait beau il fait pas beau ??
-T'inquiète ma puce, c'est que de l'eau.. On est tous des oiseaux et c'est bientôt fini. »

Eleni Karaindrou 2018 « Tous des Oiseaux » label : ECM


6 commentaires:

charlu a dit…

Mylène, merci mille fois pour la découverte ;D

RanxZeVox a dit…

Je viens de voir Pomme à Télé Matin, ça m'a fichu un coup, mais là c'est clair, je retourne me coucher ))))

charlu a dit…

Keskeladit Pomme ?? les pesticides ?? s))

RanxZeVox a dit…

Nan, une chanteuse à la gomme dont on a le secret, elle couine et les journaleux la prennent pour Joan Baez. Doit faire longtemps qu'ils ont pas écouté Diamonds and rust.

Mylène Gauthier a dit…

Double plaisir Charlu car j'ai pu lire ton magnifique texte. Merci à toi.

TonTonMusik a dit…

Juste beau. Merci