mercredi 13 février 2019

Joe Jackson 2019



Pas sûr que j'eusse imaginé après tout ce temps une quelconque envie de le revoir. On s'est très bien entendu un laps de temps, assez fort même quelques moments. Pas suffisamment ceci dit pour que je garde l'envie urgente de garder le contact, ou alors à travers quelques vieilles photos ou par hasard sur ce vieux site copains d'avant qui chantent. En fait, mon sentiment était jusqu'à hier, que lui n'avait aucune envie de renouer avec le passé et les connaissances qui vont avec.
Par hasard, bien loin des « Retrouvailles » qui remuent, loin de moi quand même de ne pas vouloir le reconnaître, je suis tombé dessus sans avoir forcément envie d'y revenir, ni même d'accepter la moindre invitation.
« Night and Day » j'ai eu ma courte période, bien appuyée certes, mais période quand même. Je crois même être resté collé pour une poignée de soirées sur « Body and Soul ». Et pis plus rien entre nous.

Le croiser à nouveau a tout ramené du court passé, sa voix surtout, et puis cette folle liberté jazz soul qu'il a pour construire son rock. Ces retrouvailles sont inespérées.. « Fool » est une tuerie pop rock prog.... un son, un chant, et des morceaux extra. Risquée, tellement l'onde progressive est resplendissante ici. On m'a dit qu'il a cherché à me revoir en 2015..... Inespérées ces retrouvailles.

Joe Jackson 2019 « Fool » label : ear music

18 commentaires:

Devant Hantoss a dit…

Avant de te répondre je suis retourné à sa disco. Il fut un temps je suivais farouchement Elvis Costello, Joe Jackson et Graham Parker (chaînon manquant vers Springsteen, Seger, Southside ... mais Petty loupé).
Comme toi, mais je ne le réalise que maintenant, après BIG WORLD plus vraiment d'écoute. Mais pas comme toi la rupture, moi je l'explique mal, j'ai adoré BIG WORLD il incitait à reprendre le contact, mais ce sont mes années maigres en musique alors Joe Jackson oublié. Pourtant il avait le profil du musicien curieux de genres musicaux à mixer ou a honorer. Mais PRINCE avait pris la place dans cette catégorie.
Par contre dès 2000 j'ai renoué mais seulement à travers ses LIVE probablement un peu de nostalgie, au moins pour sa voix. Et ses live sont très goûteux.
Et le dernier? RANX est passé dire quelque part que son dernier était une bonne surprise. J'ai fait un passage, pas faux, mais sans toi cela en restait là.
J'hésite, je me ferai bien BIG WORLD pour faire jonction (ou pas?) Au fait, un coup de coeur très récent par hasard sur le titre "Isfahan (W Steve Vai)" peut-être même vais je apprécier DUKE que nous avait vanté Pascal-Georges.
Trouver le bon bout, le bon moment. Bonjour JO! Ça va?

charlu a dit…

Ah tiens en allant fouiller, je m'aperçois que j'ai écouté un jour Blaze and Glory. Le pire c'est que j'ai pas trop de souvenir.. y retourner c'est s'emmancher le son d'époque..et là je crains de niquer la nostalgie :D Car celui là, le dernier est un disque très sonore, claviers, batterie, ... ça sonne et claque. Tu crois ?? j'y retourne quand même ??

RanxZeVox a dit…

Ah quand même y en a un qui percute )))) Bravo Charlu, il est extra cet album. Et si t'as envie d'un flashback tape dans les trois premiers, c'est sans risque, l'une des meilleures associations de musiciens de l'époque. Ce bassiste, putain ! C'est toujours le même sur Fool (Graham Maby).

Devant Hantoss a dit…

"Blaz..." connais pas. Ranx? Les trois premiers? Oui, une tendresse pour "Beat Crazy" certains potes et moi étions des fidèles, mais ce 3eme c'était déjà plus le gros engouement d'avant, j'en connais d'autres, qui à l'écoute partagée ont laissé tomber à ce moment pour se reprendre sur "Night & Day" trop bien foutu et populaire pour nous les snobs de l'époque. Mais quitte à radoter, je me suis fait le dernier + "Big World" en alterné, BW déjà en enregistrement Digital qu'il se vantait sur les notes de pochettes... BW était un sans faute avec un petit retour à la griffe des premiers et plus léger que le dernier, je trouve, après seulement deux écoutes j'avoue.

RanxZeVox a dit…

Les quatre premiers même, Jumping Jive à ses bons moments. Big World, je l'aime aussi, plus que Night and Day qui m'emmerde assez rapidement.
T'as quelque chose contre Look Sharp et I'm The Man ?

Devant Hantoss a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Devant Hantoss a dit…

Pas du tout m'sieur. Même que je les guettais, on peut dire achetés le jour même de la dispo (le 2eme en fait). Mais à "mon" époque là où je végétais tout le monde jurait par JJ, mieux même que Costello.
JJ il avait des accélérations, des évidences que Costello finalement n'a eu que sur "THIS YEARS..."
Un mot sur le dernier? Il se bonifie... pas à force d'écoute mais à force d'avancer dans l'album. Je n'aime pas beaucoup le premier titre.

charlu a dit…

Eh les p'tits gars... vous me faites plaisir.. je vais du coup y retourner illico. Me souviens de "I'm the man", "Look.." "Night and Day", "Body and Soul".. et puis depuis hier sans sensation aucune "Blaze...".
J'ai écouté à nouveau "Fool" ce soir.. le premier morceau arrache la peau.. pas de temps à perdre, illico ça pulse.. et puis je me laisse guider après..
Tonio..je suis dans le bouquin Costello.. j'y arrive pas, c'est trop hyper détaillé qu'il faut avant tout être très Costello pour lire ça. Je mange les infos comme un surfeur qui découvre Liverpool. Et du coup je suis pas trop sur le truc JJ Costello..

Ceci dit, "Bid World"..tu m'intrigues... en fait je vais rester sur ces retrouvailles et discuter avec lui pour le prochain week. Ouaih mais le son 80's... z'ètes sur ??

Devant Hantoss a dit…

Le Costello je l'arrête souvent, mais je te comprends, par contre comme il ne parle que de musique, pas que de la sienne ceci dit...
(De temps en temps je me fais un bout de SPECTACLE son émission de TV, une fois comme invité il a eu M. Clienton... Springsteen ... Sir Elton John ... Tony Bennet... mais non sous titré, j'en perds plus de la moitié)
"Big World" à l'époque - et je trouve encore - nous parlions d'un retour à un son plus sec, moins onctueux que "Night.." fais toi ne serait ce que le premier titre... Tu me diras

charlu a dit…

Yes, d'ailleurs j'ai dévoré les passage McCartney :D et aussi quand il parle de son pianiste particulier Steve Nieve. Y'a pas mal de chose où je suis out, même si ça parle zic.. c'est un énorme big pavé. Et puis en parallèle, je suis sur "Carnivores" de Belin et là c'est le grand kiffe.

Merci Hugo pour l'info bassiste.. Graham Maby.. je vais approfondir tout ça à la prochaine écoute.

Devant Hantoss a dit…

Je reviens sur FOOL, ben moi les deux premiers morceaux me font penser (trop) au martelage d'un suiveur sympa: Ben Fold... Mais mon Joe Jackson - puisque fini les nervosités à la "I'm a Man" - commence au titre trois. Classieux. Et toc

RanxZeVox a dit…

Quel rabat joie tu fais Devant ))) C'est aussi parce qu'il fait des disques variés qu'il est plaisant à écouter après tout ce temps. Big black cloud et Fabulously absolute (lit les pochettes fainéant) c'est pas du je sais pas qui à la con, c'est du pur Joe Jackson. De toute façon, tu dis ça parce que t'as pas percuté que c'était du bon quand je les ai mis sur facebook, alors forcément monsieur fait genre que c'est la faute à ma sélection si il est passé à côté ))))
Bon, c'est pas tout, mais il sera en France cet été. En PROVINCE aussi !

Devant Hantoss a dit…

Si je voulais je pourrai avoir raison...

Devant Hantoss a dit…

... et donc je peux: https://www.youtube.com/watch?v=rXllND_LRf0

RanxZeVox a dit…

T'en es où niveau batteur de rock ? ))))) C'est une bonne du curé, ton mec, il voudrait bien, mais il peut point ))))

charlu a dit…

Ce Ben Fold là, on dirait Jim Carrey sur un biopic d'Elton John ;°°°))))

RanxZeVox a dit…

))))))))))))))))))))) O putain, c'est tellement ça

Devant Hantoss a dit…

Grrrgmlbbbbbbbbb