dimanche 10 février 2019

Alejandro Escovedo 2018



Échelle Monoyer bigleux ou pas, des doutes et le regard qui descend, comme la mémoire qui flanche. J'ai un vieux pote qui peine à canaliser sa mémoire, à trouver dans l'ordre ses idées, quelques vagues claquant les tempes, des produits illicites bien trop souvent, vétéran passionné, générosité bienveillante, avec en papier peint le regard vieillissant.
Il paraît qu'on l'a vu la semaine passée surfer sur une planche à repasser, le tee shirt Beach Boys tout froissé, sur la dune du Pilat hurlant le refrain de « Teenage Luggage » d'Escovedo. Les anciens reviennent à l'enfance parait-il. Juste après avoir bouffé du sable salé dansant sur un oasis de houblon il a hurlé « fuck Pink Floyd » et s'est assis avec un jeu des septs familles.... Pete, Alejandro, Coke va t-il reconnaître, fils, père ou mère ??

Outre-Atlantique ou Outre-Manche, c'est de la bonne musique de branleur qui pète les cactus, le Texas est-il en Essex du sud, sextet Bros latin jazz de Pete III ?? J'imagine son regard se troubler.... C'est pourtant lui qui m'a emmené vers la famille Escovedo, qui m'a fait découvrir l'Alejandro, qui vient de sortir il y a peu, un sublime album en compagnie de Don Nix, Antonio ou Camillo ?? Il paraît qu'il avait un fils caché en France, immigré espagnol prénommé Leny avec pour tube immense « Pour une amourette ».
Sérieux, j'ai pas envie de le perdre, promis j’arrête les vannes pouraves sur les biquettes, espérons qu'il passera le test haut la main un zeste dans la tète.

« Cherry Blossom Rain » avec ses petits airs de Willy DeVille quand il pleut sur Mellencamp, juste avant le brûlant « Sonica USA » qui devrait quand même lui donner une indication sur le continent du truc. Un UFO sur la pochette, sboub ou paluche, zeppelin ou cactus qui se dégonfle..... quel disque.
S'échouer sur « Silver City » juste après avoir tangué sur l'ennivrant « Rio Navidad ». Moi perso, j'ai craqué sur « Something Blue » à la Boss Petty les violons en plus. Je sais pas si c'est son meilleur jusqu'ici, en tout cas c'est un super bon cru.
Allez, merci mille fois mon vieux pote pour ce grand artiste texan.... comment ça quel artiste ???


Alejandro Escovedo and Don Antonio  2018 « The Crossing » label : Yep Rec

8 commentaires:

Mylène Gauthier a dit…

Tiens ça me dit quelque chose ce nom. Sinon, c'est découverte pour moi. Je dois avoir la mémoire qui flanche aussi. Bon dimanche Charlu.

charlu a dit…

Tu vas pas t'y mettre.. merde si ça s'trouve moi aussi j'ai le ciboulot qui se voile ;D tu sais qu'un jour on deviendra comme lui, l'Evrett :o

Everett W. Gilles a dit…

Il est question d'anciens qui reviennent à l'enfance ça peut pas être moi, je l'ai jamais quittée.
(Non parce que Cha tu vas rire,au début je croyais que tu parlais de moi dans ta chronique)
Mais je t'en veux pas, j'adore ton texte, je comprends pas tout mais j'adore.
Revenons à nos moutons, si Brian Wilson c'est Mozart, Tom Petty le Boss, Escovedo lui c'est La Classe. A l'état pur, qu'il soit ou non accompagné de son vieux pote Chuckie. Ah et puis toi qui est si attaché aux maisons de disques et leurs atmosphères propres, entre Chuk, Jim White et Alejandro (et Dave Alvin et John Doe et Steve Wynn et les Fleshtones et feu TJW et j'en passe et des meilleures...) ils sont pas champions du monde chez Yep Roc ?
Hey moi c'est ''Outlaw For You'' qui me fait tripper ...
Bon j'te laisse mon jeune ami là j'ai truc sur le feu, une chronique de ''Mais où j'ai foutu mes Clefs ?'' le dernier disque de Johnny Alzheimer and The Rockin' Parkinsons. Ca aussi ça devrait te plaire mon JPD euh, Dev euh ... ah merde, c'est comment déjà vot' petit nom ?

Une dernière précision : je sais pas si Lenny est le frère d'Alejandro mais en tout cas sa sœur c'est bien Sheila.

charlu a dit…

J'ai failli mettre "toute ressemblance..." mais bon, ça sera pour un autre jour, car les tests sont assez convaincants .. t'as même évité le piège Escudero haut la main :D Et même tu persistes de ouf sur Wilson.. donc là, tt va bien :O Mozart qd même, zètes cinglés les mecs.

Mais uiii, Yep c'est une superbe auberge.. j'avais oublié John Doe, j'ai un vieux disque sympa "Keeper".. vais ressortir tt ça.

A+ mon vieux gamin ;D

Keith Michards a dit…

Je ne connais pas ce gars depuis très longtemps, mais je l'ADÔÔÔÔÔREUH !!!
Répertoire cool et nerveux à la fois, beaucoup de guitare.
En plus, il a une belle discographie.
L'écouter c'est l'adopter !!!

charlu a dit…

Pareil, le gars Evrett m'a filé le tuyau avec le précédent album je crois. Pas évident de tomber sur un tel artiste sans explorer Yep. Chouette famille.

Everett W. Gilles a dit…

Convaincants convaincants, t'es marrant toi, c'est dur pour moi de suivre le train ... Tu me diras, pour faire travailler le peu de cerveau qui répond quand je sonne c'est toujours mieux qu'un sudoku.

@Keith : il a aussi une belle guitare, je suis sûr que tu t'en souviens, sauf si comme moi tu perds un peu les pédales ...

Keith Michards a dit…

Je pourrais oublier mes gosses au milieu d'une forêt, mais je n'oublie jamais les gars qui jouent bien de la guitare !!!
:-D