vendredi 21 septembre 2018

Yves Simon 88



On sent poindre un peu d'Yves Simon ces derniers temps. Il me manque. J'ai beau lire au hasard quelques unes de ses pages, réécouter sans cesse quelques vieux albums et prendre le peu qu'on nous propose, il me manque. Il n'est pourtant pas loin.

De jeunes artistes d'une génération éperdue ont dû réaliser qu'un grand poète de chez nous dormait injustement sur son œuvre, rarement un album de reprises aura ainsi autant retenu mon attention.
Ce sursaut et ce succès a mis la puce à l'oreille d'une frileuse maison de disque qui lâche timidement et au hasard de sa discographie deux uniques rééditions ("Demain je t'aime" 79 et sa Juliet "Yves Simon"73) , histoire de voir avant de proposer le reste si ça vaut le coup d'oublier sa timidité artistique et de proposer à nouveau Yves Simon dans les bacs.


Albums cotés, rares 45T introuvables, ses débuts comme un secret, son intégrale ne semble pas vouloir voir le jour contrairement à presque tous les autres.  Ils ont le leur, les poètes contemporains, c'est quand sa boîte à lui ?

Alors je prends des disques au hasard, je mets et remets des vinyles d'Yves Simon en attendant qu'une passion intégrale éclabousse enfin notre quotidien. Au hasard du bonhomme, je craque sur "Liaisons". Très oublié, un peu plus que le reste, ces chansons là me nourrissent.
Certes il y a dedans le son 80's et je préfère sa barbe et sa guitare sèche, j'imagine ce disque réenregistré en acoustique, boisé, avec un son sans programmation, là aujourd'hui, en bonus dans un intégral à venir. 
Ceci dit, dans mes années 80 ce disque tient le coup, et m'embarque par l'écriture et les harmonies, les mots et la sensibilité. C'est en 88, il arrive chez Barclay, "Deux ou trois chose pour elle" passe sur les ondes avec ses jolis habits asiatiques, tout l'album est de grande qualité, sa discographie à partir de ces liaisons, va se raréfier, il restera "Intempestives" et "Rumeurs" le grand retour, un de ses plus bel album.

J'ai ouïe dire  quelques saloperies à droite à gauche dans la bouche des gens, l'écho du média, des débats patati patata, des cerveaux bien ailleurs de ce qu'on aimerait tous.. c'est pas le but du truc, mais bon, j'aime bien ce bel hasard des disques qui parlent plus que n'importe quel âne : "Nés en France".

Yves Simon revient timidement chez les disquaires, "Liaisons" au hasard, impatient je garde pour lui un immense respect artistique.... à suivre....


Yves Simon 1988 "Liaisons" label : barclay




7 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Excellent Lp avec le passage de Goldman pour appuyer sur une jolie chanson ...avec un très beau saxo ....

charlu a dit…

Yes y'a Goldman guest sur 2 chansons.. y'a même Voulzy sur une mais là on sent presque rien :D
Moi je suis pas du tout Goldman et encore moins saxo.. tu as remarqué que j'en avais pas parlé :D
Sur les "Enfant du siècle" on sent une petite touche gimmick celtique rafraîchissante.. y'a Stivell dedans.
Simon aurait pu être un fédérateur artistique hexagonal, s'il n'avait eu que la musique comme carrière.

gaby a dit…

Toujours content de retrouver Yves Simon

Concernant ses premiers albums rares mais maintenant (partiellement) trouvables
il y ses deux premiers Lp (rip de FARFIE , merci à elle)
http://ti1ca.com/qeev757l-YS12-YS12.rar.html

Pour ma part ,son premier 45t que j'avais envoyé à Jo
https://leboncraignos.blogspot.com/search?q=yves+simon
le lien direct :
http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/5YXaZot0

Chris a dit…

Je l'ai pas trouvé si sensass que ça l'album de reprises mais bon...
C'est toujours bien de se rappeler d'Yves Simon...😉

charlu a dit…

Ouarrfff Gaby, l'énorme cadeau.. je cherche ça depuis des années. Mille merci .. je vais allez visiter ce craignos ;D Je garde précieusement et écouter religieusement..
Bizarre ces débuts d'Yves Simon, rien à voir avec "Raconte toi" par exemple...

Chris, j'écoute très rarement les albums reprises, mais là, je suis tellement en manque d Somon que j'ai plongé direct, d'autant plus qu'il y a un bonus live olympia 2008. Nicolas Comment.. c'est très bon...

Devant Hantoss a dit…

J'avais pas prévu, j'ai écouté et jusqu'au bout, repoussant mon papier du Dimanche. Mieux que ça retournant chercher (et trouver) "Macadam" et "Respirer Chanter"... Et puis puisqu'on est dans les années 80, un artiste aussi que j'ai découvert derrière son succès hit parade beau gosse, c'est Marc Lavoine, des arrangements d'époque, marquée l'époque mais pas forcément vieillie. Et puis si Catherine a partagé sa voix (je crois m'en souvenir) hein? Au fait je quitte un article de C CONTE dans le livre LA FRANÇAISE POP qui parle du retour de Yves Simon avec INTEMPESTIVES... Voilà, peut-être une suite à tout ça

charlu a dit…

.."qu'est ce que t'es belle".. c'est ça le truc Ringer/Lavoine ? j'aime bien aussi..d'ailleurs à chaque fois que je tombe sur du Lavoine ça me plait bien... plus de préjugés en ce qui le concerne.
"Intempestives" est magnifique aussi, peut être encore plus beau, disons avec un son moins 80's. Y'aura une suite, sûr.