jeudi 13 septembre 2018

Steady Holiday





Une seule journée de soleil vous manque et tout l'été est dépeuplé. Voilà, je vais garder la main sur la pop automnale. C'est la faute à ce jeudi gris à peine mouillé.
Une découverte, son sirupeux, voix angélique comme Isobell Campbell, et là pour le coup, le ciel est bien crasseux, ça m'étonnerait qu'on voit le soleil avant que la nuit ne lui barre la voûte. Pourtant ce disque est chaloupé, presque sensuel. Bon, ça va pas faire tourner le globe dans l'autre sens, mais là, tranquille, la tète dans l'eau, « Nobody's Watching » se laisser déguster. On glisse vers des matins ensoleillés, mais pour l'instant le ciel est cendré, crachin, hyper tempéré avec même une ondée de funky. 

Émoustillé par cette doctoresse Dre, je déguste « Nobody's Watching » même si je sais bien au fond, qu'ils ne vont réussir à lui remettre la tète.

On est pas bien là, à attendre émoustillé la prochaine journée d'été ?

Steady Holiday 2018 « Nobody's Watching » label : barsuk

4 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Que la pochette est superbe et que c'est doux, comme du chocolat praliné, belle découverte Merci je cours chercher le reste de la boîte !

charlu a dit…

T'as vu.. je sais pas où je suis... gris, soleil.. c'est trouble...

Devant Hantoss a dit…

marrant comme Septembre appelle ces climats. Comme si on était pressé que l'été soit déjà une nostalgie.

charlu a dit…

Le soleil est vachement bas, la lumière change.. même si le mercure reste à 30... Puis fallait calmer le jeu après le grand Paulo :D