samedi 22 septembre 2018

Gérard Manset 2018



Je flânais au parc Montsouris, la foule transparente dans le désert de Mandchouri, et je me suis dit qu'il fallait que j'aille chercher le dernier Gérard Manset.
Depuis quelques semaines, le « Cupidon de la nuit » tient en haleine ma liseuse led et je me perds dans l'intensité littéraire progressive du dédale de sa plume. Un nouvel album arrive comme une aubaine.

J'ai la phobie des avions, l'espace et le ciel sont tellement beaux de la croûte. Aphrodite m'a laissé sur le tarmac. Pourtant je me souviens des longues minutes à jeter mon petit planeur en balsa, j'imaginais léger mes partances qui n'auront jamais d’existence. C'est pratique le basla, on peut y déposer nos pensés légères, oublier l'acier et tout poser sur un radeau qui plane.
Je vogue donc, cupide en permanence anéanti par le vertige Manset, son exotisme, mon immobilité accroché à mon zinc de balsa. Cupidon à l'horizontal, Blossom à la vertical, la coïncidence des choses qui vont bien certains jours, comme une éclipse le soir d'une grande marée.

C'est une transition fortuite, Yves Simon, écrivain/auteur-composteur, Manset en plus est peintre et photographe. Tout chez lui tend vers les mots, l'image et la musique. C'est un grand week-end Manset.

Gérard Manset 2018 « A Bord du Blossom » label : parlophone
« Cupidon de la Nuit » éditeur : Albin Michel







7 commentaires:

Keith Michards a dit…

Ça sent bon par ici !!!!!

TonTonMusik a dit…

Je viens de le recevoir, donc je le découvre doucement, car avec lui faut jamais se précipiter et puis on a le temps d'ici le suivant :-()

charlu a dit…

C'est sür, il va falloir le temps, tout comme son livre .. des fois je relis des pages tellement c'est condensé, puissant et compliqué :D

Ds qq min chez toi l'odeur Manset Kif ;D

Jimmy Jimi a dit…

J'en suis à me demander si ce n'est pas le plus mauvais disque jamais enregistré depuis le dernier Patrick Sébastien...

charlu a dit…

:D .. je viens de voir ton billet .. je prends un temps fou pour lire son bouquin, le disque c'est pareil, c'est toujours ainsi..
de prime abord j'adore les plages de violons, son timbre, la narration, les accords, les mélodies des grandes chansons sont superbes, et tjrs cette évanescence sonore.. en dehors de qq parôles bateaux ("on nous ment").. mes deux premiers voyages se sont bien passé.

RanxZeVox a dit…

En voila un sur lequel je bute encore. J'ai essayé y a pas longtemps après être tombé sur un lot de vinyl avec 4 ou 5 disques de lui, je m'extasie sur un morceau, tout content d'avoir pigé le truc et puis ça m'emmerde avant la fin du deuxième.
Je recommencerai.

charlu a dit…

C'était quoi le morceau.. l'album ??
Chez moi, ça bute grave Manset.. comme un extraterrestre, c'est pas faute d'avoir mis ça pdt des décennies :D