mardi 20 février 2018

Susanna 2018



Impossible de dormir. Je me lèverais bien pour aller croquer cette Valériane que le gel a fatigué, là au seuil de mon muret muet depuis des années. A croire qu'elle est venue ici à l’encoignure de ma clôture pour me dire eh..je suis là, tes insomnies sont finies. Elle est mignonne.

La glace s'est faite la mâle, mes congénères ne dérivent plus en congères....pas sûr, aucun brise glace à l'horizon, aucune lame pour les âmes, rien pour défricher ce fouillis dinguelasse. La voûte se lève à peine, pas bonne mine ce soleil de plomb, le saturnisme nous guette à boire ce ciel de suie sans cesse. Il vient à peine faire suinter l'asphalte de sa sueur fossile, le rimmel crasse des fins d'hiver.

Ils ont sali ma Valériane avec leurs rues d'échappements, je vais me coucher quand même en pensant à ses petites fleurs médicinales roses pour m'endormir. Il paraît que son rose la rend fausse, je m'en fous, elle est là a filocher mon éveil et le blanc lui de mes nuits rendent mes insomnies incontestables. Je vais somnoler et compter jusqu'à centranthe... ma Valériane....


.....mon lépidoptère norvégien, Giovanna Pessi, Ida Hidle, Tuva Syvertsen, Susanna que j'ai découvert en 2007 grâce à Rune Grammofon. 

Susanna 2018 « Go Dig my Grave » label : susannasonata


4 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Bon ce coup ci je lui fourni les ustensiles gratos pour qu'elle s'exécute la dame, je fais un pas en arrière sur ce disque ..... et pour éviter de passer dans le trou !

charlu a dit…

mais nan Tonton saute, tu vas voir elle est toute mimi la Susu...

Francky 01 a dit…

Originale cette voix, et cette musique, ce mélange de néo classique/musique baroque, de Pop et de Celtic/Folk.
La pochette est très belle, très "animalière" dans la thématique, à l'image d'autre de la Dame dont sa collaboration avec Jenny Hval.
A +

charlu a dit…

Oui c'est un joli monde acoustique. C'est une découverte Rune Grammofon, et le duo avec Hval était adorable.