mercredi 7 février 2018

BJ Nilsen 2017



Palier à la sécheresse des tonnes de phrases, se charger du silence et marcher. Nous faisons parti intégrante de la nature, beaucoup plus qu'un simple légo d'un monde sociétal. Nous avons perdu toute appréhension de la biologie, la conscience du cosmos, le plaisir de s’arrêter quelques instants devant un arbre. Marcher, le génie de la balade, régénérer nos esprits en le plaçant exactement dans le paysage qui nous a fait. Renouer avec l'élément, la liberté intellectuelle et morale.
Des errances de Henry D.Thoreau, aux rêveries du promeneur solitaire de Rousseau, faire d'une marche un projet de reconstruction mentale, s'enivrer des contemplations, laisser la densité du silence imprégner nos tissus, sentir le calme ravissant et chavirer aux choses ordinaires.

« … je quittai peu à peu ces menues observations pour me livrer à l'impression non moins agréable mais plus touchante que faisait sur moi l'ensemble de tout cela. »

Eau rousse, descente, montagne, une excursion pour le cerveau avec BJ Nilsen. Je pars marcher pour écouter dans le silence les bruits du paysage.

BJ Nilsen 2017 « Massif Trophies » label : editions mego

2 commentaires:

TonTonMusik a dit…

J'ai eu peur d'entendre l'ex Madame Stallone nous pousser la chansonnette, mais elle est bien là ... à la fin de l'extrait que tu proposes (gag) il faut que j'en écoute un peu plus, mais j'ai l'impression de me retrouver dans mes montagnes. Endroit idéal pour écouter ce disque ce W.e donc merci de me pousser vers les sommets LOL

charlu a dit…

:D .. tu vas avoir des soucis avec les bovins...
BJ le suédois met son micro un peu partout dans la nature. Quand on sature un peu, au casque c'est assez troublant. orage ou pluie d'été..