lundi 12 février 2018

Les Valentins



Edith et Jean-Louis, la transition parfaite à la fantaisie de Bashung. La sphère de Daho, Darc Fontaine, Jacno et Thiéfaine. On pourrait appeler ça « au service de.. » et pourtant à eux ils ont trois albums et des demandes alentours.
Je ressors « Juke Box » avec ce bleu blanc rouge et des mines de fâcherie qui va mettre fin au duo. Fambuena et Pierrot, regardez leurs traces un peu partout, à travers cette famille de piédestal.
« Juke Box » justement, « Entre elle et moi ».. « Nos mères »... la même production que nos nuits quand nous mentons. Et puis l'album défile dans une harmonie imparable, simple, propre. Pas la place qu'ils auraient méritée, une à eux exclusivement, pour cet album surtout. Leurs empreintes sont ailleurs, éparses, marquées sans pour autant qu'on le sache.. mais il y a aussi « Juke Box ».

Allez, bientôt le 14, pas de fleuriste, ni bijouterie, un p'tit morceaux des Valentins.

Les Valentins 2001 « Juke Box » label : barclay

9 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Je connais pas mais ça me plaît cette variété de qualité, ça change de mes proûteries musicales du moment Merci.

TonTonMusik a dit…

Bon je viens de contrôler j'ai quand même le cd "Les Valentins 1993" avec le "paradis des menteurs" etc. Donc je chope le tiens pour compléter.

charlu a dit…

Je crois qu'ils en ont 3 en tout, avec d'autres disques avant, quand ils étaient un trio. Moi j'ai que ce dernier.. autant la pochette pique les yeux, autant le son et l'écriture est un régal

Chris a dit…

Ouiiii !

Audrey Songeval a dit…

Excellente initiative. Je n'ai jamais cherché à les écouter mais à force d'apprécier leur travail de l'ombre, ça fait un bout de temps que j'avais envie de découvrir leur travail à la lumière.

charlu a dit…

Merciii.. jme disais que personne ne kiffait les Valentins, ça fait plaisir.. et je vous promets ..rien à voir avec le calendrier... je hais et me méfie des réseaux..mais je suis quand même content que vous soyez là ;D

Sérieusement, en lisant plus encore..j'ai appris plus de choses encore. Peut être c'est casser un peu le mythe..mais je suis affamé des infos autour de cette fantaisie là. Et cette vision Audrey que Bashung avait passé le cap des 50.. merci...

Keith Michards a dit…

Je trouve que ce titre a aussi un petit parfum de Voulzy

Devant Hantoss a dit…

Paf mon petit coeur vient de sauter... Bien entendu plein de références, cette voix qui me touche de suite, ces orchestrations... Et puis va pas croire, la pochette m'a de suite saisi, comme si j'ai dans le fond besoin de ces couleurs, en tout cas ça nous rapproche de ce mi-chemin Christophe & Daho (Polnareff?)

charlu a dit…

eh c'est cool ça, je m'attendais pas à autant de belles choses pour eux. C'est le Bashung qui m'a poussé à ressortir cette pépite. Ces deux là font partis des injustices de par ici, Pierrot et Fambuena, ds la marge.
Par contre la pochette ça passe pas :D