lundi 19 février 2018

Léo Ferré - Verlaine/Rimbaud



Plus de quoi faire une boule de neige, les prochaines en rose de Gueldre blanchiront nos haies printanières. Viburnum opulus, les belles ombelles de la viorne feindront un temps de neige. Comme un miracle biologique, la symphonie des arbustes donne l’attrait des jardins, une autre promenade dans le Pré Catelan, ces belles allées au cœur d'Illiers ombray, « Du côté de chez Swann », et l'âme des poètes s'y balade, l'herbier de Marcel Proust.

Entre le blanc disparu et celui à venir, je flâne dans ce jardin littéraire, des petites notes magnifiques de Léo Ferré dans la tète. A défaut de Proust, c'est Verlaine et Rimbaud qui viennent mettre en musique de ses chansons bien douces l'errance d'un temps doux entre hiver et printemps.

Léo Ferré 1964 « Verlaine et Rimbaud » label : barclay



Illiers-Combray  huile sur toile février 2018

5 commentaires:

OX Jerry a dit…

A h!! Je suis toujours comblé lorsque l'on me parle de l’auteur de "La mémoire et la mer". merci pour ce billet sur le grand Léo Ferré et sur les poète immenses que furent et demeurent Verlaine et Rimbaud.

TonTonMusik a dit…

Ferré on ne peut que l'aimer quand on sait qu'il a fini(c'est pas péjoratif) vigneron en Italie où vit toute sa famille, Homme d'excellent goût, j'en prendrais bien 3dl comme on dit chez nous.

charlu a dit…

"La mémoire est la mer" est une intrigue formidable, après mille écoutes on découvre toujours. J'aime beaucoup "La folie" et "Les étrangers" aussi.

3dl... c'est tout... z'ont pas des cubis en Toscane ?? tiens ça me fait penser au cigares toscans que j'ai essayé un jour. Tordus et bien serrés, failli tomber ds les vapes ;D

Mylène Gauthier a dit…

Un beau cadeau. Y'a la musique et le lin. Merci. Je ne me suis pas encore mise à l'huile mais là, quand y'aura le budget, je plonge. J'ai fais le tour avec l'acrylique et ses possibilités. Enfin. J'espère que tu te portes bien Charlu. Je t'embrasse. xxx

charlu a dit…

J'ai hâte que tu touches et que tu me dises. La texture, l'odeur, le long séchage qui laisse plus de temps pour travailler les glacis....
J'attends que l'hiver s'en aille.. ;D t'embrasse too