samedi 26 novembre 2016

Metallica 2016




Jchui pas sourd d'avoir l'ibuprof à proximité pour oser vous causer du grétal, la souris entourbée je clique à qui vieux mieux pour sortir de cette dégueulasserie absolue et jouissive.. ce son gingembre de tubercule affamée me pompe le plexus pour resté poli.

Je ne m'aventure pas à travers les méandres historique du serpent noir, la cuvée 91 la seule qui me vaille à moi, piètre touriste amateur de la féraille, et quelques âmes charitables me conseillent. J'essaye, je plonge, c'est comme une nécessité par moment, pas souvent, par endroit, quelquefois, je barfouille et scrache des riffs glaireux sur mon socle en branle, le carrelage en eau, la rosée du rosé, inondé par les baffles qui me grondent sur la gueule. L'infra basse a fait fuir les rongeurs, l'odeur des menthes hibernantes et même les colonies d'araignées planquées dans le coffre de ma sèche à nylon ont exilé.
La gorge et les pustules du parquet menacent le grenier d'un soufflage sans précédent. BA13 fissuré, la buche arrimée prête à partir..pourvue qu'elle soit bien dirigée vers le haut..mon plafond m'emmerde et je voudrais pas la prendre en pleine poire..quoique.
Impossible de sortir de ces murs, le truc est trop bon et je suis pétrifié en bas, juste au dessus du sous-sol qui happe et éjecte.

Me souviens plus si le métal a déjà été aussi bon du début à la fin du pneu que j'ai écouté.. mais quelque soit la température, l'ébullition, le surfusion, la liquéfaction cavalent après cette oraison libérale.. cette demoiselle menaçante qui aura raison de notre dégueulasserie à nous.

Totale confusion.


Metallica 2016 « Hardwired.. to self destruct »

5 commentaires:

Everett W. Gilles a dit…

Ah ben voilà, c'est plus clair.
Je savais pas à quoi il ressemblait ce disque dont tout le monde ma parlait, maintenant grâce à toi je sais.
Du coup ça va m'éviter d'avoir à l'écouter, c'est cool, thanx Cha !


(C'est quoi le truc que t'as mis dans ta bière avant d'écrire ?)

charlu a dit…

bah un anti-inflammatoire..ibu..un antibiotique et une dose de Djak.. j'ai la sagesse explosée ;D
Me demande pas pourquoi de temps en temps je m'injecte du métal comme ça.. même si c'est du courant, de la surface, du bateau.. là j'ai essayé et le son m'a happé.

Till a dit…

Metallica ? Connais pas. C'est le syndicat polonais de la métallurgie ?

J'ai lu récemment - c'est-à-dire il y a 3 minutes sur ce blog - que l'album est sorti le jour d'un anniversaire commun. Et bin ça m'émeut...pas du tout.

Aujourd'hui je ne vais pas écouter le nouveau Metallica, c'est parfait, la journée commence bien.

charlu a dit…

moi non plus, j'vais pas l'écouter aujourd'hui.. ça sent un poil la gueule de bois, mais il en faut bien une qqfois.. le son allait super bien avec mes tremblements syncopés d'une gencive en destruction. J'ai le souvenir d'un son fantastique et pourtant; même l'oreille me tapait ;D

Keith Michards a dit…

2015, Slayer, Repentless
2016, Metallica, Hardwired... to Self-Destruct
Vous ne trouvez pas que la vie est belle ?
:-)