mercredi 2 novembre 2016

Blonde Redhead 2016 / 1995



A l'époque, le boss du label Smells like records était Steve Shelley, le batteur des Sonic Youth, les similitudes étaient bel et bien là. En 2016, c'est le sublime label Numero Group qui revient sur les débuts de Blonde Redhead, la genèse du groupe sonore rock-punk mythique expérimental de New York. Et les groupes ont désormais un numéro avec ce collectif qui travail à approfondir les albums enfouis, en les compilant, et surtout en faisant ressurgir les trésors inédits sortis autour des opus.
Ainsi, "Blonde Redhead" et "La Mia Vita Violenta" reviennent nous percuter sous une enveloppe et livret magnifiques.


Au tout début donc, les Blonde étaient quatre, deux japonaises en pinçaient pour deux italiens, tous de la côte Est. Maki Takahashi et Toko Yasuda se sont partagées la basse dans ces années 94/95 pour deux albums épiques et percutant. Elles seront remplacées plus tard par la définitive Kazu Makino.


Symétrie parfaite pour ces deux premiers albums avec les frères Pace, Maki et Toko.




Pour ma part, je vais attendre 1999 pour découvrir ce groupe puissant, sur la scène de l'Elysée Montmartre, la première partie de Dominique A "Remué". Rouge les lumières, sanguine la musique du trio alors. Leur mutation pop m'a immédiatement emballée, tout en gardant une excitation particulière pour leur début. Un superbe objet autour des Blonde vient de paraitre, une habitude chez NG.
 
Blonde Redhead 2016 "Masculin - Feminin" label : numero group NG205
"Blonde Redhead"  - "La Mia Vita Violenta" 1995






3 commentaires:

Chris a dit…

Ben si je te disais que je n'ai découvert qu'avec le dernier album. ..🤔
Connais pas non plus ce label. ..suis larguée !!! ;)

charlu a dit…

bouge pas Bidul.. bientôt chez toi ;D

pour ce qui est de Numero Group, c'est quasi le seul label qui arrive à me faire écouter du punk

Francky 01 a dit…

Blonde Redhead, je connais peu les tout débuts.
Moi, c'est à partir de "Melody Of Certain Damaged Lemons". "Misery is a butterfly", "23" et surtout le bijou "Penny Sparkle". Un de mes disques made in 2010 préférés, chef d'oeuvre entre Dream-pop, Downtempo et psychédélisme ultra éthéré !!
Par contre, ai moins accroché à "Barragán" même si contient de très bons titres assez efficaces comme le Kraut/Motorik "Mind To Be Had". A redécouvrir peut être !!
Sais-tu si le label Numero Group compte continuer la suite de leur carrière ?? Une suite à cette anthologie ???
En tout cas merci amigos
A +