vendredi 21 novembre 2014

Thomas Belhom 2014



Les rendez-vous avec Thomas Belhom sont toujours des moments privilégiés de grandeur artistique. Il suit son chemin de musicien bricoleur exigeant, sa construction acoustique sans frontière. Si Murat est notre Neil Young national, lui est notre Calexico.
C'est un artisan du son, il peaufine ses architectures boisées comme une mosaïque... bois, nacre, terre cuite, glaise et carton... cordes, souffles, peaux tendues, sable.
Il a cousu tout cela pour la cohérence d'un album concept, une intimité intense, reculée et mélancolique.

 
Xavier Plumas vient chanter sur « Souvenirs hantés », Bruno Green est au mastering, on imagine les débuts de Tiersen, mais avec plus de dimensions et de discrétion. « Maritima » vient de sortir, un nouveau rendez-vous familier, sensible et terriblement sensitif.

Thomas Belhom 2014 « Maritima » label : ici d'ailleurs



http://leschroniquesdecharlu.blogspot.fr/2012/09/thomas-belhom.html

1 commentaire:

Devant Hantoss a dit…

en attendant de gouter celui ci, je me refais "No Border" qui m'avait bien bercé