dimanche 9 novembre 2014

Laetitia Sadier



L'écoute du troisième album de Laetitia Sadier me renvoie vers les mondes pop de Broadcast, Pram, Holden, Movietone avec des ondes désuètes de Bertrand Burgalat et le timbre de Jeanne Balibar, puis logiquement vers Stereolab son ancien groupe.

 
Avec cette écriture, ce son, ces idées talentueuses, cette assurance d'un grand disque de qualité, il ne faudrait pas qu'elle reste dans l'ombre et les remugles de son CV artistique. Son identité s'impose, sa carrière solo est affirmée. « Something shine » est un album pertinent, juste, exactement au bon endroit d'une crique sans soleil, d'une mer sans horizon, d'un visage flou avec cette musique extraordinaire de pop vintage, jazzy, du 70's soft et tendrement psychédélique, presque une rêverie. Synthé retro, dissonances, basse Gainsbourg, couleur d'automne pastel, ondulations, « Something shines » est une belle évasion grisâtre, une flânerie musicale attachante.
« Then i will love you again » un sommet.


Laetitia Sadier 2014 « Something shines » label : drag city



5 commentaires:

Rabbit a dit…

Très joli disque, sûrement le plus Stereolabien de ses trois albums solo mais je suis tellement resté bloqué sur les mélodies solaires du précédent, pour moi le plus beau truc qu'elle ait jamais sorti, que finalement je reste un peu sur ma faim. Il y a d'ailleurs quelques belles réminiscences de ce Silencio sur "Release From The Centre Of Your Heart", mon préféré du disque du coup.

https://www.youtube.com/watch?v=ZkwDyvRFmGY

charlu a dit…

ça reste toujours très agréable un album de LS..puis j'aime beaucoup ce décalage entre la légèreté de sa pop et son timbre vocal presque grave.

El Norton a dit…

J'ai beaucoup aimé ce disque aussi.

Chris a dit…

Voix pop! Un must!!

Carl a dit…

Merci Charlu!
Toujours été fan de Stereolab...
Content que la dame poursuive l'oeuvre de son côté...
Quel beau disque intimiste.