jeudi 6 novembre 2014

Papa M



Ma petite route de campagne se néglige, je roule sur des houppes d'herbes sauvages en plein bitume abîmé, des bosses et des nids, c'est mon trajet édénique du jour qui décline.

Juste à gauche de ma tempe, la lune basse répand sa lueur d'ocre mou sur les miroirs meubles des fossés goulus. C'est un endroit sans réverbère ni luminaire, c'est en plein milieu d'une terre grasse gorgée de pluie, de reflets d'automne, des restes de maïs, des flaques, des ravines aux allures de vieux folk.
L'eden du soir c'est cette lune crayeuse léchant l'horizon, bavant sur le capillaire départemental, le trajet s'allonge, Papa M s'est coiffé du bonnet Bonnie Prince, c'est un grand disque de blues plombé, de balades sombres et acoustiques, c'est une virée dans ma campagne sans fioriture.


Puisque nous sommes à observer Neil d'en bas, Papa M de Slint et de Tortoise, a gratté la lune sous les cieux d'un folk ensorcelé, venimeux, toxique, terriblement génétique...un folk lunaire il y a quelques années, perdu sur le pétrole étalé et granuleux des lacets de plaines, aux entrailles desquels viennent perdurer des mèches d'herbes sauvages.

« Whatever mortal » est un disque perdu, comme une pleine lune qu'on ne regarde pas. Cet opus est dans mon crane depuis sa sortie 2001.. Will Oldham et Tara Jane O'Neil sont invités. David Pajo est le cerveau. Ma plaine resplendit de cette pastille blanche, et la bande son de cet itinéraire c'est « Whatever Mortal » de Papa M.
« Over Jordan » et « The unquiet grave » sont des pépites folk paradisiaques à se perdre sur les sentes goudronné d'une campagne perdue.

Papa M 2001 'Whatever mortal » label : domino



6 commentaires:

Chris a dit…

Oh Papa M, je l'ai écouté lui, enfin le 1er album parce que celui-là je ne le connais pas...la galaxie Tortoise!! ;)

charlu a dit…

Yes..et Slint aussi.. celui là je l'adore, folk terriblement plombé... ça charge ;D

Chris a dit…

Merci Charlu!! Comme j'ai raté les épisodes précédents, j'en profite pour dire que pour moi Neil Young en symphonique ou pas ça reste un must, un des rares dont j'essaye d'acheter/de suivre tout ce qu'il sort ... et pour les Wings, celui-là je ne le connais pas mais "Silly love songs", quelle belle chanson, "so pop"!! ;)

Francky 01 a dit…

Très beau disque de Papa M. Sacré parcours que celui de David Pajo : Tortoise, Slint...ou les disques sous son simple nom Pajo !
"Whatever, Mortal" : Un folk mélancolique rempli de balades hantées, de fragments éparses de Post-folk rock. Un savant mélange acoustique/électrique. Et quel voix, puissante et terriblement envoûtante.
De plus, ce tableau peint en guise de pochette est superbe.
A +

Arno Duane a dit…

On m'a offert cet album à sa sortie, je ne le connaissais pas. Je suis tombé amoureux du titre "The Lass of Roch Royal", fiévreux et hors temps. Il ne me quitte plus depuis. Cet album est une pépite.

http://grooveshark.com/s/The+Lass+Of+Roch+Royal/3FX98K?src=5

charlu a dit…

Je suis content de vos réactions.. ce disques facile à oublier reste englué dans les subconscient, à tel point que je l'avais pas sorti depuis qq temps.

pépite..pour sûr