jeudi 6 mars 2014

Otto a Totland



A refaire les choses, je rangerais mes disques par ordre d'apparition dans ma vie, juste histoire d'observer les vagues et de jouir du chemin. Là, je pourrais y accoler mes sentiments, mes nostalgies, mes étapes et découvrir le fil de ma lente construction.. des vagues.
A l'inverse, je m'échine à classer, regrouper par label, géographie, artistes et je passe des nuits blanches à retracer, refaire le trajet des émotions et des tendances.

Phases, constances, sinusoïdales, la ola des étagères ou la régularité d'un style viscéral, résurrections.. Peut être aurait-il fallu que je les amasse ainsi...puis surtout y voir mes rencontres, les influences indéniables, les histoires secrètes, ma vie à moi.
Je brouille les pistes, je deviens le mythomane de mes connections, je brasse ma chronologie. Je voudrais gérer et finalement je ne tourne pas rond. J'organise.


Je vais sûrement placer cet album tout près de Nils Frahm, erased tapes donc, ou réserver un endroit « sonic pieces » qui commence à grossir, le rapprocher du néoclassique des pianistes habités par la lumière blanche. L'émotion est telle à l'écoute de cette moitié de Deaf Center que je voudrais le mettre là devant vous, pour dire que le dernier disque acheter est celui-ci, qu'il passe depuis des jours, ce piano noyé de silence, ces souffles de cordes tapées, ce blanc susurrant la note, ce classique, néo classique, ce ciel, cette biologie musicale, la mer.
« Pinô » est un point unique sur un moment à moi, c'est un album tellement important que je me perds à vouloir le ranger. Par ordre d'apparition, il serait là, devant vous, juste ici, à suffoquer devant cet art d'intimité hyper dimensionnée.

Otto a Totland 2013 « Pinô » label : sonic pieces


7 commentaires:

Chris a dit…

Comme c'est bien dit...c'est toujours un plaisir de te lire et d'écouter "ta musique"...;)

Pascal Georges a dit…

Obligation - je fonce et un super merci au passage...
Bizs

Carl a dit…

Je croyais pas aimer du tout, après 20 secondes... Impression d'un Xième remake des gymnopédies/gnossiennes de Satie... Et puis, après 2 minutes, j'avais plutôt besoin, oui besoin, d'en entendre encore et encore... Étrange ce que la musique remue en nous, n'est-ce pas?
Mais enfin, vieux Charlu, dis-moi:Saurons-nous un jour ce qu'Otto est allé faire à Totland?

charlu a dit…

Merci tit'boite.. elle est tienne maintenant :D

Tu verras c'est proche de Frahm, mais en plus "classique" dans le sens du terme.
C'est pour ça que j'y suis rentré doucement, comme toi mon Carl, mais les sons, les mélodies m'ont vite jeté dans le vide.
Pis j'en sais rien pour Totland..en tout cas, faut qu'il y reste..y'a une photo magnifique à l'intérieur.. proche de ton style ;D

Sb a dit…

Bouhou je me suis fait rabrouer par Rabbit parce que je l'avais mis dans mon top de février alors qu'il est sorti le 31 janvier 2014 et toi tu nous le met en 2013...
Ceci dit je l'ai déjà beaucoup écouté... J'adore.
Là j'écoute Fenster chez Morr... pas mal sans plus, ça s'écoute bien quand même.

charlu a dit…

Ah ouaih ?? en fait je l'ai acheté la semaine dernière alors qu'il me louchait depuis qq temps, et dans le livret y'a 2013 (c+p).. pas grave, au pire on s'en fout, en plus me suis déjà gaufrer pas mal de fois :D

Connais pas Fenster, vais aller voir.

Rabbit a dit…

Croyez-moi sur parole, on l'a diffusé en exclu sur IRM avant sortie. :p

(ben ouais je me la pète, quand même pas peu fier, quel superbe album faut dire...)