jeudi 29 mars 2012

And Also the Trees



Trente ans de carrière, une douzaine d'albums, et j'écoute un And Also the Trees pour la première fois. Groupe phare des 80/90's, les anglais pour la deuxième fois, se revisitent (« When the rains come » 2009). Une synthèse.
Quelle chose bizarre de découvrir un mythe de cette sorte, par le biais d'une exposition de leur propre matière, sous d'autres lumières.
80' s, c'est surement pour cela, la lacune.. du cold wave, du post punk..parait-il. J'ai pas essayé.

Ici, je ne vois que le romantisme noir, un folk gothique. Une messe rurale, celtique, slave, hispanisante, intemporelle. Le frimât plombé des treize reprises est à l'image de la pochette, une grande étendue huileuse, gris bleuté.
« my face is here in the wild fire » est un sommet de mélancolie, une chanson bouleversante. Le disque, des idées de Nick Cave, de Current 93, de Walkabout, des Hurleurs, Johnny Cash.. un disque solennel et puissant. Je me demande à quoi ressemble les originaux.
Il est tant de plonger dans la carrière d'And also the trees, ces versions acoustiques sont si belles..peut être je vais être déçu ???

And also the trees 2012 « Hunter not the hunted » label : AATT
http://www.andalsothetrees.co.uk/
échelle de richter : 7,2

support cd

après 2 écoutes

2 commentaires:

Francky 01 a dit…

Moi aussi, pourtant amateur de Cold Wave/Post-punk/etc...je ne connais quasiment pas And Also the Trees.
Ce groupe fait parti de mes nombreuses lacunes, des oublis, des "trous" de ma culture musicale !!

Ceci me renvoi au livre que je suis en train de lire, "Rétromania" de Symon Reynolds (2012, Le Mot Et Le Reste). Et j'en suis au passage où il analyse le fait de collectionner des vinyles, de rechercher inlassablement les "perles rares" (surtout vrai avant l'arrivé et l'explosion d'internet qui a changé la donne), les manques dans notre culture personnelle inhérents à cette immensité d'oeuvres musicales produites........Mais au final, obsession ou pas, Nietzsche avait raison :
"Sans la musique, la vie serait une erreur" !!!
A +

charlu a dit…

Magnifique Francky ton comm..j'ai déjà entendu parler de ce livre de Reynolds .. je crois que je vais me le choper illico..ça m'intrigue un max.
Nous sommes les enfants de la transition culturelle... où se placer ??? le mieux, c'est partout .
BIZZ