vendredi 27 avril 2018

Jonasz 79



Hein ?? ah c'est gentil de me demander ça, j'ai une grande tendresse pour lui.. mon album préféré de Jonasz ?? Oui je sais il vient de sortir un concert en mode quatuor. Pour moi c'est clair et limpide « Les années 80 commencent » c'est lui le meilleur Jonasz. J'ai eu le temps de tout écouter et d'avoir du recul sur tous ces albums, du coup l'affection particulière se dessine sans problème, sans influence.

C'est juste avant la boite de jazz, il est au maximum de son inspiration invisible.. « Inspiration » d'ailleurs est une merveille. Il garde là sa douce folie poétique, dans le même paysage que « Je suis le roi des fous et des oiseaux ». « Hello les oiseaux » d'ailleurs. Et puis là, il a mal à la foule qui passe, c'est pas négligeable tellement moi ça m'arrive de plus en plus quand je quitte engourdi à l'aube mes wagonnets. « Les Wagonnets » d'ailleurs, c'est pas un truc sympa ça ? Exactement comme la « Mini-cassette », un truc d'ailleurs que j'ai connu moi, la cassette et son format mini.
Le Jonasz il a toujours des déclarations d'amour ravageuses un poil en mode looser comme son pote Souchon.. d'ailleurs « Descends ».. descends les deux étages, c'est moi je suis la dernière étape.. et je revois Bacri qui hurle Arlette en bas d'un immeuble.

« Deux oiseaux dans la nuit »... « T 'as dla peine poussin ».. « Paire de palmes dans l'eau perdue »..
« En prévision des jours à venir plus difficiles, Bouclier pour les pluies futures de projectiles, Je t'offre un ongle cassé contre un nounours aux bras tordus...Une part de moi même contre un objet qui n'te quittait plus ».

Oui, nan, y'a pas que les textes, Jonasz est aussi un musical.. et puis les mecs autour de lui c'est pas des pourris, Coeuriot, Jo Hammer, Janick Top, Rodi et Yared, Jean-Jaques Milteau, Delaporte et Dahan... et puis et puis Arthur Simms, ouaih exact, le mec à qui il rend hommage dans son nouveau concert qui est paru y'a pas longtemps et qui flotte sur la nostalgie du palais des sports de 1985.. sa grande période de gloire avant la lente descente médiatique.


« La Nouvelle Vie » c'est bien, et même tout ce qui avait avant, mais moi le truc du mec qu'à ces racines pas loin du lac Balaton que j'écoute le plus et qui me rend chose, c'est « Les Années 80 Commencent ». 

Pourquoi tu m'as demandé ça ?? et toi au fait ?? 


Michel Jonasz 1979 « Les Années 80 Commencent »

5 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Un LP que j'ai adoré Bon choix dans le souvenir :-()

charlu a dit…

C'est juste avant le joueur de blues et son "décollage".. peut être pour ça aussi que j'aime beaucoup ce disk 79

Chris a dit…

Mes préférés sont "La fabuleuse histoire de mister Swing " et "Où vont les rêves "...mais je ne connais pas tout..

charlu a dit…

J'avais un petit faible pour "Unis vers l'uni" avec "les lignes téléphoniques" mais y'a aussi "la boite de jazz" et ses débuts sont vraiment très touchants.. "Guigui"

Pascal Georges a dit…

les lignes tel, composé par Yared...
Magique.
Il me serait difficile de choisir un album chez lui, car j'aime tout en vrac et quelle que soit l'époque.
De plus tu le soulignes il sait s'entourer...
Alors un album de Jonasz c'est aussi beaucoup de musique servie par des pointures qui font non de l'épate mais se mettent au service d'un projet, de chansons, d'une idée aussi.
Puisqu'on cite, moi, un truc (et d'autres) dont je ne sais me lasser c'est "le scat", "Arthur", "joueur de blues" bien entendu et j'adore "Super nana" en live ils te font groover ça toutes versions confondues.
Allez bon dimanche.
j'en prends un pour la voiture - je file restau plage, tant qu'y fait beau...
Bizs