dimanche 1 avril 2018

Gary Moore 92



Petite dédicace pour Tonio, « faut aussi que tu écoutes celui-là ».
Classique du genre, propre, évident, tellement puissant dans la quête d'une suite à donner au blues rock post SRV.
SRV est désormais devenu un sigle, un estampillé, une marque, un sceau. Sa disparition prématurée a rendu fou les maisons de disques.. qui pour la relève ? Walter Trout, Bonamassa, Gary Moore ?voire le grand Rory ?

Peut-être sur ce disque là, avec surtout le très Vaughannien « Only fool in town ». Disparition aussi brutale de Gary (grande malédiction des bluesman), sa discographie est un large éventail blues allant des Cream (BBM monumental) à Peter Green, puis un virage rocks modernes electro à partir de « Dark days in paradises » en 97. Gary Moore excelle dans le slow blues aux soli aiguës, hauts comme Roy Buchanan, il y en a ici, il y en aura plein d'autres après.. mais moi, c'est « Cold day in hell » en boucle.

BB King et Albert Collins sont là .. John Mayall ou Sonny Boy William en reprises... Duster Bennett et Gary retransmet totalement l'esprit Fleetwood du début (« Jumpin' at shadows »)... les Memphis horns omniprésents.
Un autre blues dominical, je pense à Stevie, je discute avec Hugo et Tonio, je plonge dans Lou Ann Barton, puis plein d'autre, j'arrive sur Gary Moore et ce grand classique bourré d'énergie, un son sublime, un jeu juteux, « After Hours » très Vaughan.

Gary Moore et sa pièce centrale ?

Gary Moore 1992 « After Hours » label : virgin


9 commentaires:

Devant Hantoss a dit…

".. il faut.." Je suis en train
Mais j'ai dû chercher sur SOULSEEK car ma drop ou bien chez toi m'a bouffé pas mal de titres j'en avais 11 au lieu des 16 initiaux.
Idem pour le Freddie il y avait des doublons et pas tous les titres, mais j'ai trouvé aussi
Regarde si c'est juste via la drop.
Ensuite je reviens, pendant que j'écris il y a "Cold Day In Hell" (Le titre me fait penser à EAGLES mais ce clin d'oeil c'est pour les initiés qui ont pu voir le reportage du groupe... Que je l'aime bien ce groupe de country pop sucré)

charlu a dit…

Je crois que j'ai du oublié de décocher le truc à droite.. "peut modifier". J'ai vérifié avant t'envoyer que tout était ras la gueule.

Tiens bizarre, un flash.. je pense à son album "Dark days in paradise" :D qui est du gros Moore rock electro avec un final de dingo.
Les Eagles ça me prend de temps en temps.. là je revisite tout les ZZ.. vote faute

Devant Hantoss a dit…

En attendant, le bonheur dès le matin. La guitare qui "hurle" (dans les aigus, tiens là ou le Zappa et le Young un pe,u aimaient taquiner le haut du manche plus rare) et surtout surtout cuivre et choeur féminin. L'air de rien la guitare chauffe, mais le choeur et les cuivres eux réchauffent

charlu a dit…

ouaih, je commence tjrs ce disque par "only fool in town", l'intro éraillée du mec qui fait crisser ses cordes graves et bim les aigues.
Si t'aime le son haut des solo, aigue comme Moore faut que t'écoutes du Roy Buchanan.

Devant Hantoss a dit…

Justement, parfois, c'est l'autre son que j'aime... tel le solo frime de Zappa sur "yo mama" de "Sheik Yerbouti". Tiens faudrait que je rende hommage à ce titre que j'écoute depuis 40 ans...
Le solo en trois temps probablement technique au début mais pour finir Grand Master of the king of the world and universe of the guitar Eros!! La frime totale sans pour autant jouer à la vitesse de la lumière

charlu a dit…

Tu vois, là je suis en train de resté bloqué sur un Zappa.. jamais réussi à le prendre par un bout celui là... quel solo Yo Mama..je crois que je suis sur une version live. Blues barré, presque jazz, cubiste ?? pas trop..un peu, impressionniste ?? ou expressionniste.. je vais approfondir de ce côté là.

Par contre je le trouve aïgue mais pas absolument, très métallique.. je te mets 2 trucs très aïgues tellement que c'est ma limite à moi sur Roy et Gary que je vénère pourtant. Bref.. m'en vais vers Zappa

https://www.youtube.com/watch?v=deeBQZ8Aklc
https://www.youtube.com/watch?v=7k07j7LcLqw

charlu a dit…

mais dis moi, Yerbouti, s'rait pas un peu live le disque ?? :D

Devant Hantoss a dit…

Oui mais dans mon souvenir, car le vinyle est dans un coffre sur lequel trône une cinquantaine de bouteilles bien remplies, il y a du "overdub" en veux tu en voilà, mais Zappa l'expliquait

Devant Hantoss a dit…

Je note que pour "The Messiah Will Come Again" ton coeur saigne à devoir trancher, alors tu tranche pas: Gary & Roy....
Je suis presque comme toi, j'ai toujours préféré: La dernière version que j'ai écouté avant de préférer la suivante. EN gros, je ne sais pas me décider