mardi 3 avril 2018

Nathaniel Rateliff 2018



C'est avant tout une histoire de chant, sa voix nasale posée sur des mélodies folks m'avait saisie et embarquée vers la carrière discographique de Nathaniel Rateliff. « In Memory of Loss » en 2010 m'a tellement emballé que je devais alors bouder, pour m'avoir ôter cette intimité moelleuse, le virage The Night Sweats.

C'est ici, sur « Tearing at the Seams » que je renoue avec ses cordes vocales qui se marient parfaitement à cette musique soul de rock légèrement blues. La pochette avait tout pour me faire espérer un retour aux sources.
Résilié, et convaincu, j'aime ce opus jouissif et radieux, comme un grand disque de soul d'époque, 60's, 70's, la preuve, il sort chez Stax. Richard Swift est aux commandes (la juteuse époque du label secretly canadian), bref un très bon disque.

Nathaniel Rateliff & the Night Sweat 2018 « Tearing at he Seams » 
label : stax

5 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Excellent choix je vais me mettre ce disque sur mon portable pour les ballades loin de la civilisation (euh enfin presque !).

charlu a dit…

Yep Tonton, moi j'aime bien changer de civilisation, genre début 70's :D

RanxZeVox a dit…

Je l'avais trouvé excellent lors de son passage chez Jimmy Fallon, mais l'album m'avait déçu, il manquait de pep's dans les couleurs. Celui ci à l'air de meilleure tenue, faut voir à l'usage si il déteint pas.

charlu a dit…

ah ouaih, l'est passé chez Fallon .. l'album avant ?? moi j'ai un peu lâché après "Memory of loss", il m'avait trop déboussolé.
Alors est ce que j'ai zappé les précédents ou ai-je vraiment aimé celui-ci ?? Cette envergure musicale est peut être un poil dangereuse pour qui a folké intime avant ?? Ceci dit Stax..

Devant Hantoss a dit…

Encore un carrefour de genres bien réussi... Et un titre évident pour entrer dedans, va pas se plaindre "You Worry Me" juste le morceau que tu te remets a près l'écoute.