lundi 23 avril 2018

Nicole Willis 2017



Coupe à la Mireille Matthieu ou en dreadlocks avec les Soul Investigators, c'est un visage Nina Simone qu'elle nous dessine sous les riff endiablés des Umo Jazz Orchestra.
Pochette comme à l'époque à s'y perdre, ce soul jazz ravageur me chauffe les globules et mouille les yeux, je découvre seulement cet album infernal qui a sûrement dû être le disque de l'été 2017.

La Nicole, elle peut aussi bien faire la Skye de Morcheeba « When we go down », que la Tina « Break Free », quant à l'orchestre derrière, c'est pas des manchots. Elle s'appelle Willis, Nicole Willis.

Nicole Willis & Umo Jazz Orchestra 2017 « My Name is Nicole Willis »
label : persephone

7 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Intéressant... à découvrir plus de cette artiste. Chouette MerKi.

Keith Michards a dit…

Jolie nana, belle voix et tous ces cuivres qui brillent sous les étoiles… comment veux-tu qu'on reste sage ?

charlu a dit…

pas de sagesse ici, ça envoie l'bois et la sève.
Vu le son et la pochette, je m'attendais à 1972, un truc comme ça. C'est une belle nouveauté.

Devant Hantoss a dit…

Ho le "retour" ho le souvenir, tout ça amène une réponse méritée, je prépare un petit truc.
C'est que la dame je la découvre en 2006 (MAGIC 200610) déjà cette soul comme les Anglais adorent, le truc qui débouchera sur du si bon Trip-Hop.
Faudra que je revienne ajouter un autre commentaire, au moins.
Mais dès le premier titre cette intro Blaxploitation au plus haut niveau classe, comme si un Duke Ellington était venu donner quelques masterclass. Puis ce parlé et chanté... Merde p'tain comme c'était bon. Pendant que la phrase se termine c'est le deuxième titre qui attaque.
L'art c'est de la cuisine? Dans les années 60 mon oncle Corse faisait un couscous une tuerie. Et alors, aujourd'hui je fais un couscous qui y ressemble sacrément, j'ai pas atteint son niveau, on va appeler ça un retro-couscous? Un néo-couscous? OK tant qu'on continue à en manger!!!!

charlu a dit…

je vois c'que tu veux dire, perso c'est la poule au pot de ma grand mère que j'essaye d'égaler.. genre Armanet essaye du Sanson :D
Je tente même des plats lusitanien que ma belle doche ne sais pas faire.. là c'est comme si je me mettais au fado et que je prenais une caisse d'olive sur la tronche. Ceci dit, mon Carne de porco Alentejana est top parait-il. Bim une caisse de porto..mais sans le fado.

Bon tt ça pour dire que je comprenais. Va falloir que j'aille voir ses autres disques. Mais là je suis passé sur le triple Yes.

Devant Hantoss a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Devant Hantoss a dit…

Triple YES.... Ha oui, remix & co. N'empêche malgré les commentaires le premier est juste parfait, le 4eme oui bien, mais moins bien et ce solo de batterie en Studio???? le reste manque de ... compression

Pour la dame je m'en occupe cette semaine, ça se laisse écouter de suite