jeudi 5 octobre 2017

The National 2017



Brassland justement, le label des débuts de The National, avant de partir pour Beggars Banquet puis 4AD chez qui ils sont toujours.
J'ai l'impression de découvrir le groupe. Certes la voix m'est familière, mais j'ai toujours été perplexe à l'écoute de leurs albums, même l'éponyme « The National » 2001 sorti chez Brassland.


J'écoute les chansons et regarde la pochette, « Nobody else will be there » m'envoûte immédiatement. « Walk it back », je pars conquis vers les paysages gris anthracites d'Arab Strap, ça pue l'air aviné et je regarde à travers cette fenêtre qui m'intrigue, voyeurisme, le studio, un monde. Je me fais des films.
Tiens un tube potentiel « The system only dreams in total darkness », un sommet de pop moderne, sombre et dansant.....
« I still destroy you » débroussaille un désespoir mou électro-ambiant absolument nocturne.


Et pourtant tout semble apaisé. Dans la ville où je vais pour aller là où l'argent me mène, il y a sur les réverbères modernes peints en gris-nuit, une ampoule bleue cobalt intense et doux. Une touche de thérapie monochrome absorbe le stress alentours, caresse l'éblouissement de la glauque led jaune juste au dessus, alcôve, climax, je resterais bien des heures sous cet œil bleu hypnotique à écouter le dernier The National, que je redécouvre avec une lueur neuve. 6 ème album, c'est pas faute d'avoir écouté les autres avant, c'est sûrement la pochette que je fixe sans me lasser, cette petite touche de bleu intense..et douce.


The National 2017 « Sleep Well Beast » label : 4AD


7 commentaires:

El Norton a dit…

Oh ba oui, il est magnifique ce The National. Ambitieux et confortable à la fois. Et The System Only Dreams... quel titre, comme tu le soulignes. Mon préféré du disque.

Everett W. Gilles a dit…

J'avais écouté les loustics y a quelques années, flemmard comme d'hab je me suis endormi en les oubliant, m'avaient pas marqué.
Mais là ... Ah merde Cha, tu m'as niqué avec ton texte ! Obligé de m'y remettre quoi ... Et ma foi j'adhère, ce coup-ci !
Thanx Bro (tiens, chuis au Portugal en ce moment)

charlu a dit…

Mais oui ElNo, j'ai dit tube potentiel, mais ça s'trouve ça marche déjà à donf ?? mais ce morceau se détache un peu du reste.

Eh l'Evrett, t'es au chaud ?? parait que c'est encore l'été grave là bas, genre 36°C au centre. Bon tte façon c'est l'été tt le temps au Portugal. T'es ds quelle coin ?? vers Nazaré pour les vagues ?? En tt cas je t'ai niqué, c'est le principal ;D

Audrey Songeval a dit…

J'ai très souvent entendu parlé de ce groupe. Et en très bien?. Donc je vais enfin découvrir ça. Merci.

Chris a dit…

Oui un bel album ! Que j'écouterai sans doute plus que les précédents. ..

Everett W. Gilles a dit…

C'est le principal ouais ...


Très chaud au centre (et un peu noir/cramé aussi ...) moi chuis plus cool au bord de l'eau à Ericeira, 50 bornes de Lichboa à peu près

Alexandre G a dit…

Tres bon ! Même si il faut que j'y revienne pour avoir un avis définif. J'ai aussi été happé immédiatement par le "nobody else will be there"