dimanche 22 octobre 2017

Girls in Hawaii 2017



C'est peut être la chose rock la plus étonnante cette année, le retour des Girls in Hawaii. Un astéroïde a frôlé la terre irradiant de négatif fauve la croûte infra-rouge et la musique diurne des belges.

On passe en nocturne, on plane du côté de Radiohaed amnésique et Granddady sous cannabaceae avec une forte influence Girls in Hawaii.. ah merde, c'est eux dont il s'agit.

Spacieux et délétère.. eux comme une découverte, un moment divin de pop moderne tourmentée d'un vieux groupe mâtiné de Floyd, un virage magnifique et nécessaire pour un véritable come-back.


Girls in Hawaii 2017 « Nocturne » label : 62 tv records




6 commentaires:

Till a dit…

Ah ouais c'est l'histoire des nénettes de Hawaï qui en fait sont des mecs de Belgique ?
Les précédents je les classe dans le tiroir "pas désagréable", celui-là je ne sais pas [encore].

charlu a dit…

Ouaih tiens, ça vient d'où ce nom de groupe ?

Sb a dit…

Salut!

Antoine et Lionel: "De nulle part! Une fois que les premières dates de concerts ont été bookées, il a fallu trouver comment le groupe pourrait s’appeler. Nous cherchions bêtement dans le dictionnaire des idées. Ça allait de Peter Pan à Moonrider, des noms plutôt pourris, et puis, finalement, nous avons repris le titre d’une des premières chansons que nous avions composées. Girls in Hawaii, c’est le fantasme d’évasion par excellence, cette envie de partir très loin, au soleil, lorsqu’il fait gris dans sa ville. Trouver un nom qui nous ressemble, c’était mission impossible! En fait, c’est plus facile de s’identifier par le contraire de ce que nous sommes."

Till a dit…

Ah bin merci Sb, un grand mystère vient d'être levé.

@Charlulu : parfois j'ai pas peur de dire des conneries, sur les premiers disques je leur trouve un côté Dandy Warhols [de la bonne époque] qui seraient restés un peu trop sages. D'où mon tiroir "pas désagréable". C'est bien mais un peu lisse je trouve.

Sb a dit…

"bien mais un peu lisse" c'est ce que j'ai longtemps pensé en les écoutant. Si on m'avait dit qu'un jour cette musique me prendrait aux tripes je ne l'aurais point cru. Mais pourquoi celle-ci et pas une autre, je l'ignore.

charlu a dit…

Oh merci.. génial.. tout s'explique.. et la fin est grandiose.. "le contraire de ce que nous sommes.. vive la grisaille donc.

Je me souviens de 2003 et ma découverte du groupe sur un label de Rodez "Arbouse". Une demo de "sound in the ground".. et le disque après. Bref, un bon groupe, même si j'ai lâché au 2eme. Dandy ?? ah ouaih, y'en a aussi. Moi j'aime bien le cool gras genre Granddady.
Et tu crois que j'en dis pas des conneries moi ??